Vous êtes ici

Piscine chauffée : Consommation électrique pendant 1h

Piscine chauffée : consommation électrique

Avoir sa propre piscine est un investissement nécessitant un certain budget notamment pour l’acquisition, l’installation, le fonctionnement et l’entretien. Il est essentiel d’étudier au préalable ce que la piscine va coûter au total avant de l’acquérir. La diversité de dimensions, de formes, modèle de pompe à chaleur, etc. semble compliquer la comparaison de la consommation de chaque type de piscine. Cependant, quel que soit le type considéré, chacun d’eux dépense les mêmes éléments en de quantités différentes.


Les 3 facteurs principaux influant sur la consommation d’une piscine chauffée

Qu’importe le coût auquel une piscine chauffée a été acquise, elle a besoin d’énergie, d’eau et de produits d’entretien pour fonctionner correctement. Une consommation accrue sur l’un de ces postes suffit pour faire augmenter en flèche la facture due par son propriétaire.

Le point sur ce que consomme une piscine de 50m2.

L’énergie requise pour la mise en marche de la piscine

L’énergie est indispensable pour le fonctionnement du système de filtration, de chauffage, d’entretien, etc. C’est l’un des principaux éléments qui fait hésiter l’acheteur à acquérir ou à faire construire sa propre piscine.

D’autant plus qu’une piscine chauffée utilisée sans excès consomme normalement dans les 11 475kWh par année.

L’eau nécessaire pour l’utilisation d’une piscine

La consommation en eau d’une piscine augmente suivant son degré d’utilisation, d’encrassement, etc. Une fois remplie, cette dernière ne devrait consommer que très peu d’eau, car il ne faut par la suite que combler les pertes notamment par évaporation. Le véritable poste de dépense se manifeste lors de la vidange du bassin.

En considérant les pertes d’eau par évaporation, la quantité d’eau nécessaire pour les lavages du système de filtration ainsi que celle perdue lors de la vidange, une piscine consomme normalement dans les 22m3 d’eau par année.

Les produits d’entretien à additionner à l’eau d’une piscine

Le chlore, les algicides, les floculants, les produits de correction de pH, etc. sont requis pour le traitement de l’eau d’une piscine afin d’assurer sa qualité pour la santé du baigneur. 35kg en moyenne de ces produits sont additionnés à l’année dans une piscine utilisée normalement afin de maintenir la salubrité et la limpidité de l’eau.

Des solutions alternatives existent cependant pour réduire cette quantité. Il en est ainsi de la biofiltration, de l’utilisation de bicarbonate pour venir à bout des algues et des éventuelles taches, de l’électrolyse au sel, etc.

Quelle est la consommation moyenne en électricité d’une piscine ?

La filtration régulière de l’eau d’une piscine, permet d’assurer sa qualité. La pompe à chaleur doit de ce fait, fonctionner quasiment tous les jours. Cela implique une certaine consommation électrique.

Pour connaître ce qu’une pompe à chaleur d'une piscine consomme par année, il faut déterminer sa durée de fonctionnement. Le nombre de jours de fonctionnement par année doit être multiplié par celui d’heures de fonctionnement par jour de ladite pompe.

La quantité d’énergie consommée par la pompe à chaleur est ensuite obtenue en multipliant le nombre d’heures de fonctionnement par année avec la consommation énergétique en kW de la pompe. La multiplication du résultat par le prix du kWh, donne le coût annuel moyen de la dépense énergétique d’une piscine.

En somme, le calcul de la consommation moyenne en électricité en 1h d’une piscine chauffée se base sur la formule suivante :

Consommation électrique d'une piscine chauffée = Consommation de la pompe à filtration en kWh X coût du kWh en €

La multiplication du résultat par le nombre d’heures de fonctionnement permet d’en calculer la consommation moyenne sur une période déterminée.

Quelques astuces pour baisser le coût en chauffage d’une piscine

Il existe de multiples solutions alternatives pour faire baisser le coût en chauffage d’une piscine.

Bien choisir la forme de la piscine

Les formes simples comme celle rectangulaire, ronde, carrée ou ovale permettent à l’eau de circuler plus facilement. L’optimisation de cette circulation impacte positivement sur celle de la performance des équipements de filtration.

La fréquence de la filtration en est donc réduite de même que la quantité d’énergie nécessitée pour l’opération elle-même.

Agir au niveau des pertes de charge du circuit hydraulique

Cette perte de charge représente un frein à la circulation de l’eau à l’intérieure de la piscine chauffée. Il faut de ce fait, l’optimiser pour réduire la quantité d’énergie consommée pour faire circuler l’eau. Pour ce faire, il est possible de :

  • Diminuer la longueur des tuyaux utilisés tout en augmentant son diamètre ;
  • Éviter les coudes à 90° en préférant utiliser ceux à 45°. L’augmentation de diamètre est aussi de mise pour les coudes, car plus ce diamètre est grand, moins il y aura de pertes de charge ;
  • Privilégier la rigidité pour le choix des tuyaux : les tuyaux rigides sont plus résistants que ceux semi-rigides ou souples. Ils affichent également moins de pertes de charge ;
  • Bien étudier l’emplacement du filtre et de la pompe, car s’ils sont placés trop bas, ils risquent de créer plus de pression et donc de consommer plus d’énergie.

Bien étudier l’emplacement de la piscine

L’exposition au soleil est indispensable pour avoir une eau chaude sans recourir au système de chauffage. Il faut aussi penser à positionner la piscine de telle façon à ce qu’elle soit à l’abri des vents dominants. L’action de ces derniers augmente l’évaporation et le refroidissement de l’eau.

Les végétaux qui se trouvent à proximité de la piscine peuvent aussi contribuer à son encrassement. En se développant, ils peuvent aussi lui faire de l’ombre. Dans tous les cas, cela porterait préjudice à cette piscine qui nécessitera plus d’énergie pour maintenir la qualité de son eau.

Bien choisir son système d’éclairage

Il est fort possible que le propriétaire projette de l’utiliser durant la soirée. Dans cette situation, il devra penser à l’éclairer.

Les projecteurs de piscine peuvent ici être remplacés par les ampoules à LED. Ces dernières sont non seulement plus résistantes, mais affichent également un meilleur rendement lumineux. Ce qui en définitive permettrait de réduire la consommation d’électricité au tiers ou au quart.

Utiliser une couverture de piscine

L’évaporation se produisant notamment la nuit et aux températures plus faibles, occasionne une perte d’eau et d’énergie pour une piscine. En effet, 94% de la perte calorifique d’une piscine se fait à la surface de son eau. Cela pose tout l’intérêt d’utiliser une couverture de piscine.

Couvrir une piscine permet de conserver la chaleur de l’eau pour réduire la fréquence et l’intensité de chauffage. Cette action permet également d’éviter les éventuelles pollutions et donc de diminuer les séances de filtration et de vidange.

Bien choisir la pompe de filtration de sa piscine

Le débit en m3/h de la pompe utilisée doit être calibré au volume de la piscine. Il en est également ainsi de sa pression, de sa puissance ainsi que de ses autres caractéristiques techniques.

Profiter des heures creuses

Savoir profiter intelligemment des heures creuses permet d’alléger significativement sa facture énergétique. Les propriétaires qui ont choisi le double tarif doivent de ce fait, ne chauffer, filtrer ou vidanger leur piscine que durant les heures creuses. Le coût du kWh étant sensiblement plus faible pendant la période creuse que celui durant la période dite pleine pour le tarif de base.

Les plages horaires pleines et creuses sont fixées par Enedis et changent d’une zone à une autre. La période heure creuse s’étend sur environ huit heures quotidiennes. L’option heures creuses est dédiée aux ménages consommant au moins 40% de leur consommation quotidienne d’électricité sur cette période.

Quelques incertitudes concernant l’intérêt des heures creuses ? Contacter un conseiller Selectra au 09 73 72 25 00 (rappel gratuit). Cet expert de l’énergie va accompagner chacun de ses clients dans l’optimisation de ses dépenses énergétiques dans le but de les réduire au maximum.

Le changement de fournisseur d’énergie

La concurrence entre les fournisseurs d’énergie est rude. Chacun d’eux redouble fait preuve d’une grande ingéniosité pour s’accaparer la plus grande part de ce marché.

La majorité des prestataires énergétiques alternatifs propose ainsi, des offres plus intéressantes que celle assujettie aux tarifs bleus d’EDF. Il en est ainsi de Direct Energie accessible au 09 87 67 54 76 (rappel gratuit). Il propose jusqu’à  % de remise sur le coût du kWh en comparaison aux tarifs réglementés de l’électricité.

Voici quelques exemples de fournisseurs alternatifs proposant des offres d’électricité plus compétitives que le tarif réglementé.

Quelques fournisseurs pour faire baisser le coût en électricité d'une piscine chauffée
  Réductions Engagement Notre avis Plus d'informations
Direct Energie - %* Aucun. Résiliable à tout moment, sans frais. Une offre idéale pour les consommateurs d'électricité et cumulable avec l'offre gaz et ses  % de réduction sur le prix du kWh des 2 énergies. 09 87 67 54 76
rappel gratuit
Total Spring - %* Aucun. Résiliable à tout moment, sans frais. Une offre à prix très compétitifs avec des prix fixes ou indexés pendant un an tout en bénéficiant d'électricité verte. 09 75 18 77 00
rappel gratuit
Happ-e - %** Aucun. Résiliable à tout moment, sans frais. Une marque du fournisseur historique Engie. Service client 100% en ligne. 09 75 18 65 41
rappel gratuit

* : remise accordée sur le coût du kWh et calculée sur la base du prix du kWh HT du tarif réglementé.
** : remise de  % sur le prix HT du kWh par rapport aux tarifs réglementés la première année. Le client bénéficie de cette réduction sous réserve d’être à jour de ses obligations, notamment dans le règlement de ses échéances ou facture.

Propriétaire de piscines chauffées : comment faire baisser le montant de la facture d'électricité

Les propriétaires de piscines chauffées ont en général de grosses consommations d'électricité. Il est donc important de faire baisser le prix du kWh d'électricité pour réussir à faire baisser le montant de la facture d'énergie.

La solution pour faire baisser ce coût du chauffage de la piscine est pourtant simple : changer de fournisseur d'électricité permet de manière instantanée de faire baisser le prix de l'électricité.

C'est le cas par exemple du fournisseur Cdiscount Energie qui propose une réduction  % sur les consommations par rapport au tarif réglementé d'EDF.

La procédure est extrêmement simple. Basculer chez un autre fournisseur d’électricité n’occasionne aucune coupure ni suspension de la ligne de fourniture d’électricité ni transformation de l’installation domestique d’électricité.

L’abonné n’a qu’à souscrire un contrat chez le prestataire de son choix. C’est ensuite à ce dernier de prendre en charge toute la procédure de résiliation de son ancien contrat ainsi que la reprise de la fourniture.

Pour plus d'informations, appelez un conseiller Selectra au 09 73 72 25 00 (rappel gratuit)  .

Électricité moins chère ? Jusqu'à 200€/an d'économies en comparant les prix
09 73 72 25 00  
Rappel gratuitService téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. En savoir plus Annonce


Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Linkedin