Consommation électrique d'une piscine : calcul, coût annuel, économies

Cumulez le chèque énergie avec une réduction de -% sur le prix de votre électricitéAvec TotalEnergies, profitez d'une remise de -% sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementé d'EDF.
Souscrire en ligne - Rappel gratuit

consommation electrique piscine

En plus de l'investissement de départ, avoir sa propre piscine peut s'avérer coûteux sur le long terme. En effet bien que les consommateurs pensent d'abord à la consommation en eau, le plus gros poste de dépense annuelle d'une piscine reste la consommation électrique liée aux divers équipements installés. Quelle est la consommation électrique totale d'une piscine et comment la calculer ? Que représente la consommation électrique de la pompe à filtration ? Combien coûte le chauffage de l'eau ? Comment choisir les appareils les moins énergivores ? Les réponses à ces questions dans cet article.


Estimer la consommation en électricité de ma piscine

Longeur de la piscine*

Largeur de la piscine*

Profondeur moyenne*

Nombre de mois d'utilisation *

🔽 Résultat ci-dessous 🔽

 

Comment calculer la consommation électrique d'une piscine ?

Consommation électrique de la pompe à filtration

consommation électrique piscine

La pompe à filtration d'une piscine est un équipement indispensable puisqu'il garantit la bonne propreté du bassin. Fonctionnant au quotidien, il représente environ 65% de la consommation électrique totale d'une piscine. Quel est le coût annuel lié au fonctionnement de la pompe à filtration d'une piscine ?

Trois facteurs impactent considérablement le coût de la consommation électrique d'une pompe à filtration :

  • la puissance de la pompe : elle doit être proportionnelle au volume d'eau de la piscine. Une pompe bien calibrée est normalement capable de filtrer 25% du volume du bassin en une heure ;
  • la durée de fonctionnement de la pompe : celui-ci est estimé en fonction de la température de l'eau. Il doit correspondre à la moitié de la température (en degrés) à laquelle le bassin est chauffé. Pour une eau à 25°C, il est donc conseiller de laisser tourner la pompe environ 12h par jour ;
  • le prix du kWh pratiqué par le fournisseur d'électricité : ce montant est indiqué sur la facture d'électricité.

À partir de ces informations, il est possible de calculer le coût annuel de la consommation d'une pompe à filtration en suivant les étapes suivantes :

 Pour commencer, il est nécessaire d'estimer sa durée totale de fonctionnement à l'année (son utilisation étant généralement diminuée en hiver) : 4 heures/jour de novembre à mars, 6 heures/jour en avril, 10 heures/jour en juin, 12 heures/jour en juillet et août, 10 heures/jour en septembre, 6 heures/jour en octobre. Au total, la pompe à filtration d'une piscine fonctionne environ 2280 heures par an.

nombre d'heures/jour x nombre de jours d'utilisation dans l'année = 2280 heures par an

 La deuxième étape de ce calcul est d'estimer la consommation électrique annuelle de la pompe en kW. Pour cela, il suffit de multiplier la puissance de la pompe en kW par le nombre d'heures d'utilisation calculé précédemment. Pour une pompe de puissance 1,5 CV (1,10 kW), la consommation annuelle est dont la suivante :

1,10 kW x 2280 heures = 2508 kW par an

À titre d'information, la puissance d'une pompe s'exprime en CV et 1 CV correspond à 0,735 kW. Le tableau de conversion ci-dessous présente les équivalences des puissances de pompe pour les trois principaux types de piscines installés en France :

Puissance pompe à filtration piscine - tableau de conversion (CV - kW)
Volume de la piscine Puissance de la pompe
en CV
Puissance de la pompe
en kW
40 m³ 0,55 CV 0,40 kW
60 m³ 0,75 CV 0,55 kW
70 m³ 1,5 CV 1,10 kW

 La pompe à filtration de cette piscine a donc consommé environ 2508 kW dans l'année. Pour obtenir le coût en euros de cette consommation, la dernière étape est de multiplier ce chiffre par le prix du kWh d'électricité. Celui-ci dépend du fournisseur, mais pour les besoins de ce calcul sera utilisé le tarif réglementé EDF comme référence (prix du kWh au 1er novembre 2021 = 0,1605 € en tarif base pour un compteur 9 kVA) :

2508 kW x 0,1605 € = 402,53 € par an

Ainsi, la consommation électrique d'une pompe à filtration pour piscine de puissance 1,5 CV revient en moyenne à 402,53 € par an.

En bref : formule de calcul de la consommation électrique d'une pompe à filtration Nombre d'heures d'utilisation dans l'année x consommation de la pompe en kW x prix du kWh

Consommation électrique du système de chauffage

Toutes les piscines ne sont pas équipées d'un système de chauffage. En effet selon la localisation, le climat permet de profiter d'une eau aux températures agréables pendant la majorité de la période estivale. Cela dit, pouvoir chauffer l'eau de sa piscine représente un vrai confort pour certains propriétaires habitant dans des régions aux températures plus modérées.

La température idéale pour l'eau d'une piscine est de 27°C, soit 10 degrés en dessous de la température du corps. La consommation d'électricité liée au chauffage de la piscine varie ainsi selon la température désirée (quelques degrés peuvent représenter une grosse différence en terme d'énergie), du climat environnant et de l'appareil de chauffage utilisé.

Plusieurs options sont possibles pour chauffer sa piscine, avec des appareils plus ou moins énergivores :

  1. la pompe à chaleur air/eau (PAC) : si cet appareil représente un réel investissement à l'achat, il s'avère toutefois rentable rapidement. Installée en dérivation du circuit hydraulique, la PAC transforme les calories présentes dans l'air en énergie (gaz liquide) grâce un compresseur permettant ensuite de chauffer l'eau du bassin. Le vrai avantage de cette solution : la pompe à chaleur produit plus d'énergie qu'elle n'en consomme, c'est une des solutions les plus économiques pour chauffer une piscine de taille moyenne à grande ;
  2. la chaudière : résistante à l'eau (contrairement à ses homologues installé à l'intérieur du logement), cet appareil peut être installé dans le local technique contre un mur ou à même le sol. Il existe différents modèles de chaudières adaptées aux piscines : chaudières au fioul, chaudières au gaz ou encore au propane. Ce type d'appareil est particulièrement adapté aux piscines volumineuses et utilisées réguilièrement tout au long de l'année ;
  3. l'échangeur thermique : cet appareil restitue la chaleur produite par le système de chauffage déjà présent au sein du logement (pompe à chaleur ou chaudière) dont il est distinct, et la restitue à l'intérieur du bassin. Il est conseillé de brancher l'échangeur à la suite du filtre et au plus près de la chaudière/PAC pour limiter les pertes de chaleur. Ce type de chauffage est recommandé pour les piscines de taille moyenne et utilisées ponctuellement au cours de la période estivale ;
  4. le réchauffeur électrique : adapté aux petites piscines utilisées quelques mois dans l'année, cet appareil est incorporé au circuit hydraulique de filtration et réchauffe l'eau à son contact grâce à une résistance électrique puis la renvoie dans le bassin. Un thermostat peut permet de régler la température souhaitée, sachant qu'avec ce système il faut plusieurs jours pour atteindre la température optimale de 27°C ;
  5. le chauffe-eau solaire : installé à l'intérieur du système hydraulique, cet appareil écologique utilise les rayons du soleil pour chauffer l'eau. L'eau circule à travers un réseau de capteurs souples (moquettes solaires) ou rigides (panneaux solaires) puis est renvoyée à la bonne température dans le bassin. Il est recommandé que la surface totale de ces capteurs soit équivalent à 75% des dimensions de la piscine pour une chauffage optimal. Bien que cher à l'achat et davantage adaptée aux régions relativement ensoleillées, ce système de chauffage est la solution la plus écologique et économique pour chauffer une piscine de taille moyenne sur le long terme.

Si chacun de ces systèmes de chauffage pour piscine a ses particularités, les coûts liés à la consommation varient aussi selon le type d'appareil installé :

Comparatif des systèmes de chauffage pour piscine
🔥 Type de chauffage 💧 Type de piscine
et usage
💰 Coût annuel de la consommation*
Pompe à chaleur - Taille moyenne à grande
- Utilisation régulière
200 €
Échangeur thermique
avec chaudière gaz
- Taille moyenne
- Utilisation quelques mois dans l'année
500 €
Chaudière au fioul - Bassin volumineux
- Utilisation régulière
1000 €
Réchauffeur électrique - Petit volume
- Utilisation régulière quelques mois dans l'année
800 €
Chauffe-eau solaire - Petit bassin
- Utilisation estivale
Pas de coût lié à la consommation
mais prix d'achat élevé (à partir de 3000 €)

*Estimation pour une piscine chauffée 4 mois dans l'année (de juin à septembre)

Comment anticiper la consommation de chauffage d'une piscine ? L’exposition au soleil est indispensable pour avoir une eau chaude sans recourir au système de chauffage. Il faut aussi penser à positionner la piscine de telle façon à ce qu’elle soit à l’abri des vents dominants. L’action de ces derniers augmente l’évaporation et le refroidissement de l’eau.

Consommation électrique des accessoires de piscine

consommation électrique piscine

La plupart des piscines sont également équipées des accessoires suivants :

  • éclairage du bassin : les modèles les plus économiques d'éclairage pour piscine sont ceux à LED, les projecteurs à incandescence étant plus énergivores. De plus, les projecteurs à LED ont une durée de vie jusqu'à 5 fois plus longue. Toutefois, il faut savoir que l'éclairage reste un des plus petits postes de consommation d'électricité au sein d'une piscine ;
  • robot nettoyeur : un vrai plus qui permet d'éviter le nettoyage manuel du bassin. Les consommateurs peuvent opter pour un robot électrique (de puissance variant entre 0,10 et 0,250 kW) ou bien un robot hydraulique branché sur le système de filtration. Ce dernier fonctionnant aux mêmes horaires que la pompe, il n'occasionne pas de surcoûts d'électricité contrairement au modèle totalement électrique ;
  • régulateur de PH : bien qu'il consomme de l'électricité, cet appareil reste peu énergivore et permet de s'assurer que le PH de l'eau soit toujours adéquat ;
  • volet couvrant électrique : cette installation, souvent équipée d'une télécommande, consomme également de l'électricté mais de façon minime. À savoir qu'il existe également des modèles de volets manuels.

Ces équipements permettent de profiter de sa piscine sans avoir à se préoccuper des corvées qu'une telle installation implique parfois : s'assurer de la propreté du bassin, ajuster le PH, ajouter du chlore etc. Loin d'être gadgets, ils ont également l'avantage de ne consommer que très peu d'électricité - environ 30 € par an - comparé à aux autres équipements d'une piscine mentionnés plus haut comme la pompe à filtration et le système de chauffage.

Utiliser une couverture de piscine pour éviter les pertes de chaleur L’évaporation occasionne une perte d’eau et d’énergie considérable pour une piscine. En effet, 94% de la perte calorifique d’une piscine se fait à la surface de son eau. Cela pose tout l’intérêt d’utiliser une couverture de piscine. Couvrir une piscine permet de conserver la chaleur de l’eau pour réduire la fréquence et l’intensité de chauffage. Cette action permet également d’éviter les éventuelles pollutions et donc de diminuer les séances de filtration et de vidange.

Quel est le coût annuel de la consommation électrique d'une piscine ?

consommation électrique piscine

On estime que les consommations électriques d'une piscine se répartissent de la façon suivante :

  1. 60% pour le système de filtration ;
  2. 35% pour le chauffage ;
  3. 5% pour les équipements et accessoires annexes.

D'après les calculs effectués précédemment pour chaque type d'appareil dont elle est équipée, on peut calculer le coût annuel d'une piscine de 70 m³ :

Coût annuel de la consommation électrique d'une piscine de 70 m³

Consommation de la pompe à filtration + consommation du système de chauffage (PAC) + consommation des accessoires = coût annuel

402,53 € + 200 € + 30 € = 632,53 € par an

Comment réduire la consommation d'électricité d'une piscine ?

Il existe de multiples solutions alternatives pour faire baisser les coûts liés à la consommation d'électricité d’une piscine :

  1. Optimiser la durée de filtration
  2. Opter pour l'hivernage passif
  3. Choisir un système de chauffage solaire
  4. Changer de fournisseur d’énergie

Optimiser la durée de filtration

La filtration de l'eau est le poste de consommation d'électricité le plus important pour une piscine. Pour faire des économies sur sa facture d'électricité, il est possible de diminuer ce temps de filtration tout en profitant d'une eau propre.

Il est conseillé d'adapter le durée d'utilisation de la pompe à filtration d'une piscine selon le principe suivant : le temps de filtration (en heures) doit être égal à la moitié de la température de l'eau (en degrés). Ainsi pour une eau à 27°C, il est conseillé de laisser fonctionner la pompe à filtration environ 13 heures par jour.

Attention toutefois : la filtration de l'eau est indispensable pour profiter d'une eau saine, il est donc prudent de ne pas trop réduire la durée de celle-ci au risque de voir se dévolopper des bactéries à l'intérieur du bassin.

Opter pour l'hivernage passif

Pour faire des économies d'énergie, certains consommateurs choisissent d'opter pour l'hivernage passif : il s'agit d'éteindre la pompe à filtration tout au long de l'hiver et donc d'économiser les consommations d'électricité liées à son fonctionnement. Sachant que la filtration de l'eau est le premier poste de dépense en électricité d'une piscine, cette solution peut s'avérer très économique.

Toutefois, cela ne veut pas dire pour autant qu'il ne faut pas continuer à entretenir sa piscine en hiver pour que l'eau continue à rester propre. Pour cela, il est conseillé d'utiliser des produits d'entretien qui ont également un coût (environ 30€ par an) mais aussi de vider 1/3 du bassin. Il faut donc également prévoir les frais liés au remplissage du bassin à l'arrivée de l'été.

Choisir un système de chauffage solaire

consommation électricité piscine

L'installation d'un système de chauffage solaire représente certes un investissement de départ conséquent, mais opter pour des panneaux solaires permet de chauffer l'eau de sa piscine gratuitement et de façon écologique.

L'autoconsommation photovoltaïque est donc une alternative rentable sur le long terme pour faire des économies sur ses factures d'électricité. De plus dans une logique de transition écologique, l'Etat a mis en place de nombreuses aides pour encourager les particuliers à financer leur installation photovoltaïque. Grâce aux panneaux solaires, il est donc possible de profiter d'une piscine chauffée à l'année tout en limitant son impact environnemental.

Voici les élements à considérer avant d'opter pour les panneaux solaire comme système de chauffage de sa piscine :

  • la localisation et l'ensoleillement de la région ont un impact considérable sur le rendement des panneaux solaires ;
  • le nombre de panneaux doit être suffisament important pour chauffer correctement le bassin ;
  • chauffer l'eau d'une piscine avec de l'énergie solaire prend davantage de temps qu'avec un système de chauffage classique ;
  • installer des panneaux solaires est une opération délicate : il est conseillé de faire appel à un professionnel certifié RGE.

Devis gratuit pour l'installation de panneaux solaire !-50% sur le montant de votre facture grâce aux panneaux solaires ! Obtenez une étude de faisabilité avec Selectra :
01 82 88 99 63

Changer de fournisseur d’énergie pour faire des économies

Les propriétaires de piscines ont en général de grosses consommations d'électricité. Il est donc important de faire baisser le prix du kWh d'électricité pour réduire le montant de la facture EDF.

La solution pour faire baisser ce coût lié majoritairement au chauffage et à la filtration de l'eau de la piscine est pourtant simple : changer de fournisseur d'électricité pour profiter d'un prix du kWh plus avantageux.

Changer de fournisseur : gratuit ? Le changement de fournisseur est une procédure très simple et entièrement gratuite. L’abonné n’a qu’à souscrire un contrat chez le prestataire de son choix. C’est ensuite à ce dernier de prendre en charge toute la procédure de résiliation de l'ancien contrat ainsi que la reprise de la fourniture. De plus, basculer chez un autre fournisseur d’électricité n’occasionne aucune coupure de courant.
Pour plus d'informations, appelez Selectra au ☎️ 09 73 72 25 00 Rappel gratuit

Voici quelques exemples de fournisseurs alternatifs proposant des offres d’électricité plus compétitives que le tarif réglementé EDF et permettant de faire de réelles économies sur la consommation d'électricité d'une piscine :

Sélection de fournisseurs pour réduire le coût des consommations d'électricité d'une piscine
Fournisseur Réduction* Engagement Plus d'informations
TotalEnergies
Offre Classique
☎️09 74 59 46 79
Rappel gratuit
-5% Résiliable à tout moment, sans frais. Service client disponible par téléphone. Offre cumulable avec l'offre gaz tout en conservant la même réduction sur le prix du kWh des 2 énergies.
Ohm Energie
Offre Classique
☎️09 71 07 14 21
Rappel gratuit
-11% Sans engagement. Offre d'électricité verte issue de sources renouvelables et françaises avec garanties d'origine.

*remise par rapport au prix du kWh HT du tarif réglementé.

Mis à jour le

Profitez de -% de réduction sur le prix de votre électricitéAvec TotalEnergies, profitez d'une remise de -% sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementé d'EDF.
Souscrire en ligne