Chauffage au sol électrique : fonctionnement, avantages, prix

Ne subissez plus les hausses de prixAvec Référence 2 ans, soyez protégés des augmentations avec ENGIE.
Souscrire en ligne

Le chauffage au sol électrique, aussi appelé plancher chauffant, est l'un des plus confortables et performants parmi les différents systèmes de chauffage électrique. Couplé avec une bonne isolation, c'est un mode de chauffage qui garantit les économies de chauffage et un confort thermique optimal. Toutefois, ce type d'installation n'est souvent adapté que pour la construction d'un logement ou lors d'une rénovation. Focus sur le fonctionnement, le prix, les avantages ainsi que les inconvénients du chauffage au sol électrique.


Comment fonctionne le chauffage au sol électrique ?

chauffage sol électrique

Il faut savoir qu'il existe différents types de chauffage au sol électrique et que leur mode de fonctionnement peut donc varier. Toutefois, en règle générale, le principe est le même : comme son nom l'indique, il s'agit d'un système de chauffage posé au sol pour recouvrir toute la surface de la pièce. Il est ensuite recouvert de plaques isolantes, puis d'un revêtement (parquet ou carrelage par exemple). L'installation est composée de plusieurs éléments :

  • Des plaques isolantes ;
  • Un câble chauffant dans ou sur les plaques ;
  • Un enrobage pour accueillir le revêtement au sol ;
  • Un système de régulation.

Le chauffage au sol électrique fonctionne par rayonnement, ce qui lui permet de diffuser une chaleur uniforme et donc de garantir un confort optimal aux occupants du logement. D'ailleurs, ce type de chauffage est désormais le chauffage au sol le plus utilisé en rénovation ou en construction, car il nécessite moins de travaux et est beaucoup moins épais qu'un plancher solaire chauffant par exemple. En revanche, il faut savoir que, pour garantir une bonne efficacité, le chauffage au sol électrique doit être bien dimensionné, et c'est pourquoi son installation requiert le recours à un professionnel.

Quel chauffage au sol électrique choisir ?

Comme mentionné plus haut, il existe différents types de chauffage au sol. On distingue deux systèmes principaux, dont le chauffage au sol électrique à accumulation et le plancher rayonnant électrique (aussi connu sous PRE). Chaque système a un mode de fonctionnement, des caractéristiques et un prix différents, et il est impératif de choisir le plus adapté à son logement et ses besoins.

  1. Chauffage au sol électrique à accumulation
  2. Chauffage au sol électrique rayonnant

Chauffage au sol électrique à accumulation

Le chauffage au sol électrique à accumulation est un système mixte, c'est-à-dire que le chauffage au sol électrique est couplé avec d'autres dispositifs comme des radiateurs électriques ou un plafond chauffant. Il fonctionne en produisant et stockant de la chaleur la nuit, pour la restituer en journée. C'est donc une solution idéale pour ceux qui ont souscrit l'option Heures Creuses, car le chauffage serait actif pendant les heures creuses où les prix du kWh sont au plus bas.

C'est aussi une bonne solution pour les régions plus froides, car en cas de températures extérieures très basses, il n'y aura pas forcément suffisamment de chaleur à restituer en journée, et les chauffages d'appoint auxquels le système est associé prennent le relais.

Chauffage au sol électrique rayonnant

Le chauffage au sol électrique rayonnant ou plancher rayonnant est le système le plus courant, car il est plus simple et plus économique à installer. Il offre aussi un très bon confort d'utilisation, à condition que l'installation respecte les normes. Par exemple, le recouvrement du câble ne doit pas avoir plus de 5cm d'épaisseur. Sans oublier que l'isolation thermique doit aussi être optimale pour que le chauffage puisse réellement être avantageux économiquement.

Un autre avantage du chauffage au sol électrique est qu'il est compatible avec presque tous les types de revêtement (carrelage, pierre, parquet, etc.).

Quels sont les avantages et inconvénients du plancher chauffant électrique ?

Le chauffage électrique au sol est avantageux sur plusieurs points, notamment d'un point de vue confort, économique et esthétique. Toutefois, c'est un système qui engendre d'importants travaux, sachant que les plaques et câbles doivent être placés sous le carrelage ou le parquet. Voilà pourquoi il convient mieux aux logements en construction ou en rénovation. Voici les principaux avantages et inconvénients du chauffage électrique au sol :

Avantages et inconvénients d'un chauffage au sol électrique
Avantages Inconvénients
  • Il procure une chaleur très bien répartie, même dans les pièces ayant une grande hauteur sous plafond ;
  • Il offre un confort optimal, qui fait que même sur un carrelage, les occupants peuvent marcher pieds nus ;
  • Il est économique à l'usage ;
  • Il est très esthétique, car complètement invisible contrairement aux radiateurs, et fait donc gagner de la place ;
  • Il permet d'ajuster la chaleur dans chaque pièce de la maison ;
  • Le chauffage au sol électrique à accumulation est encore plus économique pour ceux qui ont un contrat en Heures Creuses.
  • La surélévation du sol peut être contraignante pour l'installation de portes-fenêtres par exemple ;
  • L'installation coûte chère et il n'existe actuellement pas d'aides de l'Etat dédiées aux planchers chauffants électriques ;
  • Même s'il est économique à l'usage, il fonctionne à l'électricité - qui est encore la source d'énergie la plus chère aujourd'hui, et implique donc une consommation électrique importante ;
  • Certains meubles peuvent limiter l'efficacité de son rayonnement ;
  • Il a une faible réactivité et ne convient donc pas forcément dans les régions où les températures sont très basses.

Réduisez davantage vos factures d'électricité en changeant de fournisseur ! Pour faire encore plus d'économies avec votre chauffage au sol électrique, pensez à comparer les offres pour trouver les fournisseurs électricité les moins chers. Contactez gratuitement les experts Selectra et bénéficiez de leurs conseils au :
☎️ 09 73 72 25 00
Rappel gratuit

Chauffage au sol électrique : pour quel type de logement ?

Comment choisir la puissance d'un plancher chauffant électrique ? Le dimensionnement d'un chauffage électrique au sol est une opération qui doit être réalisée par un professionnel, pour assurer l'efficacité de l'installation. Pour déterminer la puissance équipable d'un plancher chauffant, on peut se baser sur une puissance maximale de 106W/m2. Il suffit de multiplier cette valeur par la surface à équiper pour obtenir la puissance maximale équipable. Par exemple, pour une pièce de 15m2, la puissance maximale sera de 1590W (106 x 15). Mais cette valeur peut varier selon les configurations du logement, d'où la nécessité de faire appel à un chauffagiste qualifié.

Avant d'investir dans un chauffage au sol électrique, il est nécessaire de déterminer si ce système est adapté à son logement. Il faut savoir que le plancher chauffant électrique s'adapte à tous les types de logements (même les appartements) et quasiment tous les types de revêtement. Toutefois, il y a quelques critères à considérer pour s'assurer que l'installation sera performante et rentable. Idéalement, le logement doit :

  • Avoir une excellente isolation thermique ;
  • Être en rénovation ou en construction (au cas contraire, il reste possible d'installer un chauffage au sol électrique mais les travaux seront beaucoup plus complexes et chers) ;
  • Être situé dans une région où le froid n'est pas trop intense.

La puissance de votre compteur est-elle adaptée à un chauffage au sol électrique ? Pour déterminer la puissance de compteur idéale pour votre installation, appelez gratuitement les conseillers Selectra au :
☎️ 01 86 26 31 19
Rappel gratuit

Comment installer un plancher chauffant électrique ?

La pose du chauffage au sol électrique doit, comme évoqué précédemment, être réalisée par un chauffagiste professionnel et de préférence qualifié RGE. En effet, l'installation doit respecter certaines normes et réglementations. Par exemple, le dimensionnement du système doit être effectué selon les normes imposées par le Cahier des prescriptions techniques du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB).

Le professionnel pourra évaluer les travaux, déterminer la puissance idéale et même ajouter le thermostat pour réguler le chauffage à l'utilisation. À titre indicatif, voici comment se passe l'installation d'un chauffage électrique au sol :

  1. L'isolation du sol : le professionnel recouvre le sol avec un isolant résistant, comme des plaques de polystyrène par exemple ;
  2. La pose de la trame chauffante : une fois l'isolant posé, il y place la trame chauffante en partant d'un angle de la place ;
  3. Le raccordement de la trame chauffante, ainsi que du thermostat si l'installation inclut cette option ;
  4. L'enrobage ou le recouvrement.

Quel est le prix d'un chauffage au sol électrique ?

prix chauffage sol électrique

Le prix du chauffage au sol électrique varie selon de très nombreux paramètres, comme la surface à chauffer, le type de chauffage choisi, la configuration du logement, etc. On estime que son coût oscille entre 40 et 120€ par m2 en moyenne, matériel et pose compris. Toutefois, en fonction des travaux de rénovation à effectuer dans la maison, ce coût peut encore augmenter considérablement.

Cette installation demande un investissement de départ assez important, mais il ne faut pas oublier qu'elle est économique à l'usage et peut donc être rentable selon les habitudes de chacun. Autre avantage économique : le chauffage au sol électrique ne nécessite aucun entretien, car il ne possède pas de tuyau.

FAQ

Quels sont les avis des consommateurs sur le chauffage électrique au sol ?

Avec tout ses avantages, le chauffage électrique au sol est évidemment considéré comme une solution intéressante. Toutefois, c'est un système qui n'est pas encore à portée de tous aujourd'hui, et aucune aide ne permet de faciliter le financement de ce type d'installation, contrairement à d'autres modes de chauffage comme les chaudières à condensation. Voilà pourquoi le chauffage au sol est encore moins prisé. Dans les logements en construction, toutefois, c'est une solution très privilégiée, avec également le chauffage au sol hydraulique.

À quoi sert un thermostat pour chauffage au sol électrique ?

Le thermostat est indispensable pour réguler la température des planchers chauffants. Il permet notamment de programmer le fonctionnement du chauffage (par exemple éteindre le chauffage la nuit), afin de réaliser des économies d'énergie, ou encore de régler la température diffusée par le système en fonction de la pièce à chauffer, de la présence des occupants du logement, etc. Le thermostat évite le gaspillage d'énergie car le chauffage ne fonctionne que lorsque c'est nécessaire.

Il faut aussi savoir qu'avec un plancher chauffant, il est possible de baisser la température de 2 à 3°C sans que cela ne se ressente. Pour les salles de bain et les cuisines qui sont des pièces qui ne sont occupées que aléatoirement, il existe des thermostats spécifiques.

Mis à jour le

Profitez de -% de réduction sur le prix de votre électricitéAvec TotalEnergies, profitez d'une remise de -% sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementé d'EDF.
Souscrire en ligne