Comment ouvrir un compteur de chantier ? Demande et tarifs

Compteur de chantier EDF

Les travaux de chantier que ce soit de rénovation, d’entretien ou de construction peuvent requérir de l’électricité. Un branchement provisoire d’un compteur électrique pour une durée n’excédant pas un an s’impose. Cette ouverture de compteur de chantier est à demander auprès d’EDF ou de tout autre fournisseur d'électricité. La procédure à suivre et les tarifs de l’opération changent suivant la durée de raccordement et de l’état du chantier.


Comment ouvrir un compteur de chantier ?

La demande de branchement provisoire débute toujours par la détermination des besoins réels en énergie des travaux du chantier. Les étapes suivantes à suivre pour ouvrir un compteur de chantier diffèrent selon la durée du branchement demandé.

La détermination des besoins réels en électricité des travaux du chantier

Cette étape permet d’assembler tous les éléments à avoir à portée de mains pour la souscription d’un contrat d’électricité provisoire. Il faut ainsi déterminer :

  • La puissance du compteur requise en kVA ;
  • Le type de branchement demandé pour l’installation temporaire : lignes bifilaires ou multiples ;
  • La date de pose et d’enlèvement du compteur de chantier ainsi que la durée espaçant les deux dates. La durée du branchement ne doit pas excéder un an ;
  • L’emplacement exact du site ou l’adresse la plus rapprochée ;
  • Les moyens permettant de contacter le demandeur à savoir adresse électronique et/ou numéro de téléphone ;
  • L’adresse à laquelle doit être envoyée la facture du raccordement provisoire.

Ces éléments doivent être communiqués au fournisseur choisi ou à Enedis, gestionnaire du réseau de distribution nationale d’énergie (ex ERDF), lors de la souscription du contrat.

La souscription du contrat

Selon la durée du branchement désirée, le contrat est à souscrire de deux manières différentes :

Un raccordement provisoire de plus de 28 jours

Ce type de branchement de longue durée concerne surtout les chantiers de construction. La demande doit être posée directement auprès d’un fournisseur. C’est ce dernier qui approche ensuite le gestionnaire du réseau de distribution nationale d’énergie pour la suite des démarches.

C’est le prestataire d’énergie qui joue le rôle d’intermédiaire entre le demandeur et le gestionnaire du réseau de distribution nationale d’énergie. Le gestionnaire peut toutefois, entrer en contact avec le demandeur s’il a besoin de quelques informations techniques et pratiques supplémentaires. Ces renseignements sont généralement requis pour la finalisation du dossier de demande.

Le demandeur doit signer une lettre d’engagement indiquant la puissance de l’installation et sa caractéristique temporaire. Il est indispensable pour la réalisation du raccordement provisoire.

La liste des fournisseurs d’énergie existants dans une zone géographique est accessible en renseignant son code postal sur le comparateur électricité Selectra.

Une prolongation de la durée d’installation du compteur de chantier La durée du branchement temporaire peut être prolongée selon les besoins. Toutefois, cette demande ne peut pas être accordée pour :
   Les installations définitives non validées par un certificat Consuel ;
   Une durée excédant un an sauf pour des cas exceptionnels et dont la demande est étayée par des arguments bien solides.

Un branchement provisoire de courte durée

Le compteur peut être installé pour une durée n’excédant pas les 28 jours. Ce type de branchement est ce qui est le plus souvent utilisé dans les foires, les fêtes foraines, les chantiers de travaux rapides, etc.

Dans ce cas, la demande peut être déposée auprès d’un prestataire d’énergie ou directement auprès du gestionnaire du réseau de distribution nationale. Le gestionnaire est ici Enedis ou une entreprise locale de distribution ELD selon la localisation du chantier. Le nom du fournisseur doit être indiqué au gestionnaire pour toutes les demandes qui leur sont adressées directement.

Attention ! Il faut s’assurer que le prestataire d’électricité choisi propose un contrat de branchement provisoire. En effet, sur quasiment la totalité du territoire de la France, seul EDF propose ce service.

Un ERDF raccordement définitif doit être demandé à la fin de la durée d’un branchement d’un compteur provisoire. Cette demande ne peut être déposée qu’avec un Consuel en main. Ce certificat confirme que l’installation mise en place respecte toutes les normes de sécurité et de confort actuelles.

Les frais pour l’ouverture d’un compteur provisoire

Une ouverture moins chère chez les autres fournisseurs ?

Toutes les prestations assurées par Enedis telles que l’ouverture d’un compteur provisoire ne sont pas à payer directement. Leur coût est retrouvé dans la facture énergétique dans la rubrique « Prestations d’Enedis ».

Qu’importe le fournisseur choisi, le tarif d’une prestation d’Enedis restera toujours inchangé. Pour les opérations non forfaitaires, le gestionnaire établira préalablement un devis qu’il présentera au client.

Le coût d’une ouverture de compteur de chantier

Le coût d’une ouverture de compteur de chantier est forfaitaire avec un barème variant d’un site à un autre suivant leurs caractéristiques. Ainsi, il faut prévoir :

  • 155,04€ TTC pour une opération groupée d’installation d’un compteur provisoire sur un terrain nu ;
  • 258,40€ TTC pour une opération isolée de branchement d’un compteur non permanent sur un terrain nu ;
  • 115,83€ TTC pour une opération groupée de raccordement temporaire sur un terrain semi-équipé aussi appelé terrain non fixe ;
  • 193,06€ TTC pour une installation isolée d’un compteur de chantier sur un terrain semi-équipé ;
  • 65,23€ TTC pour une opération groupée de branchement temporaire sur un terrain fixe ;
  • 108,70€ TTC pour une installation isolée de compteur provisoire sur un terrain pré-équipé.

Que comprend le coût d’une ouverture de compteur provisoire ?

Le coût d’une ouverture de compteur de chantier est la somme d’une partie forfaitaire et d’une partie fluctuant selon les tâches pouvant être requises pour l’extension du réseau de distribution nationale. Il englobe le prix :

  • du raccordement temporaire ;
  • de la mise en service du compteur ;
  • le dé-raccordement ;
  • la résiliation du contrat d’ouverture de compteur provisoire.

Les avantages du contrat électricité provisoire

Le principal avantage d’un contrat électricité provisoire réside dans sa praticabilité. Il permet d’accéder à l’électricité sans avoir à souscrire une offre d’abonnement chez un fournisseur d’énergie.

En souscrivant un tel contrat chez EDF, il est possible de prétendre au tarif réglementé pour la fourniture d’électricité en basse tension. La puissance du compteur de chantier EDF installé provisoirement est inférieure ou égale à 36 kVA, ce qui est largement suffisant pour les besoins des travaux d’un chantier.

Il suffit d’en faire la demande en ligne pour en bénéficier. EDF transmettra ensuite la demande à Enedis. Ce gestionnaire du réseau de distribution nationale d’électricité va ensuite prendre contact avec le client dans les 48h après le dépôt de la demande. La date de la réalisation de la prestation sera fixée d’un commun accord avec le client.

Électricité moins chère ? Jusqu'à 200€/an d'économies en comparant les prix09 73 72 25 00 (Selectra, lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel gratuit Annonce

Mis à jour le
 

Sur le même sujet :