Consommation moyenne électricité

Estimation – devis électricité : 09 73 72 25 00 (les conseillers du service Selectra vous répondent du lundi au vendredi de 8H à 21H et le samedi de 9H à 18H et vous rappellent sur simple demande)

La consommation d'un ménage français est d'un peu plus de 45 kWh par jour en moyenne, ce qui représente une facture électrique de 7€ par jour pour un client EDF. Attention, la voracité énergétique de votre habitation dépend de nombreux facteurs, qu'il faut prendre en compte pour comparer son habitation à la moyenne française.


En résumé : les consommations moyennes d’électricité par poste

Poste consommation électrique Consommation moyenne*
par an par jour
Chauffage 10 542 kWh 29 kWh
Eau chaude 2 054 kWh 5,6 kWh
Cuisson 1 171 kWh 3,2 kWh
Autres (éclairage, électronique, électroménager) 3 208 kWh 8,7 kWh
Total 16 975 kWh 46,5 kWh

*Logements tout électriques, sources ADEME les chiffres-clés du bâtiment 2013, chiffres 2012

La consommation moyenne d'électricité en France est stable depuis la fin des années 2000. La consommation de chauffage, qui représente plus de 60% de la consommation moyenne, est est vouée à baisser dans les années à venir du fait de l'amélioration des normes d'isolation. La consommation des appareils électriques, quant à elle, aura tendance à progresser à mesure que les ménages s'équipent en high-tech et en électroménager.

Une application en ligne a été conçue pour vous permettre de faire une estimation de votre consommation d'électricité pour votre logement.

Consommation EDF pour un logement chauffé à l'électricité

 

Les moyennes nationales officielles par type de logement

La consommation moyenne d'énergie par logement en 2012 est de 16 565 kWh (ADEME, chiffres-clés du bâtiment 2013, source CEREN). Ce chiffre correspond donc à la consommation moyenne d'électricité des logements tout électriques (chauffage, eau chaude, cuisson, électroménager, éclairage).

 

Les appartements présentent toutefois une consommation plus faible que les maisons, du fait d'une surface moyenne plus basse et d'une meilleure isolation. La date de construction joue un rôle déterminant dans les consommations moyennes : les normes du bâtiment sont devenues de plus en plus contraignantes sur la qualité de l'isolation, réduisant les besoins en chauffage à l'électricité. Ainsi, une maison construite après 1999 consomme environ 30% de moins d'électricité pour son chauffage qu'une maison construite avant 1975.

Répartition des consommations par usage

Le chauffage absorbe en moyenne 61,3% de la consommation d'énergie des foyers et constitue donc, de loin, le premier poste de dépense énergétique des ménages. La tendance est toutefois à la réduction progressive des consommations liées au chauffage en raison des progrès de l'isolation et de l'augmentation des consommations d'électricité spécifiques en raison de la multiplication des écrans à la maison (télévisions, ordinateurs, tablettes...).

Le budget annuel pour quelques exemples-types

Retrouvez ci-dessous la consommation moyenne d’électricité d’un logement tout électrique en fonction de la surface, ainsi que le budget à prévoir chez différents fournisseurs. En fonction de la consommation d’électricité, le choix d'un fournisseur d'électricité moins cher peut représenter une différence de coût d’une vingtaine d’euros pour un studio, à plus d’une centaine pour une grande maison.

Budget annuel moyen (€) EDF Logo Direct Energie Différence
Surface Consommation annuelle type
20 m² 4500 kWh 666 € 642 € 25 €
50 m² 9400 kWh 1292 € 1241 € 51 €
70 m² 13 000 kWh 1752 € 1681 € 71 €
100 m² 18 500 kWh 2485 € 2384 € 101 €
150 m² 23 500 kWh 3124 € 2996 € 128 €
En savoir plus tarif réglementé Fiche offre Classique

Prix EDF (Tarif Bleu) et Direct Energie (offre Classique) en vigueur au 2ème semestre 2017, puissance 6 kVA pour les surfaces 20 à 70 m², 9 kVA à partir de 100 m², option tarifaire Heures Creuses (moitié des consommations en HP et moitié en HC) – Prix calculés sur la base d’estimations de consommation indicatives reposant sur des données empiriques pour chaque profil.

Zoom sur le chauffage électrique

 

33% des résidences principales en France utilisent l'électricité comme source d'énergie de base pour leur chauffage. La consommation moyenne d’électricité du chauffage électrique dépend de plusieurs critères :

  • la surface à chauffer : pour la plupart des chauffages électriques, on conseille d’avoir un radiateur électrique par tranche de 20 m² (avec donc plusieurs radiateurs pour les grandes pièces, afin d’éviter de trop « pousser » les radiateurs d’une part, et d’assurer un meilleur confort thermique d’autre part).
  • la qualité de l’isolation : plus l’isolation est performante, moins la consommation du chauffage électrique sera élevée. Les différences de performances entre un bâtiment récent basse consommation et un logement ancien sont très importantes.
  • la zone d’implantation : pour un logement d’isolation moyenne, la puissance de chauffage requise, et donc la consommation moyenne d’électricité qui s’en suit, varie en fonction du climat.

D’une manière générale, la puissance requise pour un chauffage électrique est de 70 à 100 Watts par mètre carré pour une isolation de qualité moyenne (en fonction du climat). Dans une pièce de 10 m², on installera donc un radiateur d’une puissance de 1 000 watts. Allumé pendant une heure, il consommera 1 000 wattheures soit 1 kWh (kilowattheure, l’unité de mesure de la consommation de l’électricité).

chauffage électrique

Selon le type de radiateurs utilisés et la qualité de votre isolation, les radiateurs fonctionneront plus ou moins longtemps. Dans un logement mal isolé, il sera indispensable de faire tourner les radiateurs de manière quasi-permanente en hiver : la consommation moyenne d’électricité sera donc bien supérieure à celle d’un logement bien isolé, dans lequel les radiateurs ne tournent que quelques heures par jour.

Au total, la consommation moyenne d’électricité pour le chauffage varie de moins 30 kWh/m²/an pour un logement très bien isolé à plus de 120 kWh/m²/an pour un logement très mal isolé. Généralement, à qualité d’isolation égale, les immeubles sont moins concernés par la déperdition de chaleur que les maisons individuelles : un appartement a moins de murs donnant directement sur l’extérieur qu’une maison,la consommation moyenne d’électricité pour le chauffage d’un appartement, toutes autres conditions égales (isolation, surface), sera inférieure de 10 à 15% à celle d’une maison.

Zoom sur la consommation pour la production d'eau chaude sanitaire

ballon eau chaude

La consommation moyenne d’eau chaude sanitaire est de 12,5 à 22,5 m3 par personne et par an. Cela correspond à une consommation moyenne d’électricité pour l’eau chaude sanitaire de 400 à 750 kWh par personne et par an. La consommation moyenne d’électricité de votre ballon d’eau chaude dépend de plusieurs facteurs, notamment la consommation d’entretien (qui est typiquement de 700 kWh/an pour un ballon de 200 litres), et l’isolation des tuyaux (une mauvaise isolation entraîne des déperditions de chaleur entre le chauffe-eau et votre cuisine ou votre salle de bain, et donc augmente la consommation électrique d’autant).

Zoom sur la consommation moyenne d’électricité pour la cuisson

La cuisson représente ainsi 7% de la consommation moyenne. Les kWh consommés sont très variables d'un ménage à l'autre selon le nombre d'occupants du logement, les habitudes de consommation (ex : nombre de repas pris à la maison par jour, utilisation fréquente d'un four électrique, décongélation au réfrigérateur avant cuisson...) et la performance des équipements.

Consommation EDF pour un logement non chauffé à l'électricité

3208 kWh par an pour l'électricité spécifique

Seules 33% des résidences principales sont équipées d'un chauffage électrique, les autres ménages utilisant le gaz naturel ou GPL (44%), le fioul (14,6%), le chauffage urbain (4%) et le bois (3,6%). Hors chauffage, eau chaude et cuisson, l'électricité n'est utilisée que pour les appareils électroménagers, informatiques, HI-FI et pour l'éclairage, autant d'usages regroupés sous le terme "d'électricité spécifique". La consommation moyenne par foyer pour ces usages spécifiques s'élève à 3208 kWh par an (ADEME, chiffres-clés du bâtiment 2013, données 2012).

Un budget de 300 à 600 euros par an et par logement

Budget annuel moyen (€) Logo EDF Logo Direct Energie Différence
Type de ménage Consommation type d’électricité par an
Econome (-50%) 1 604 kWh  304 €  294 € 10 €
Moyen 3 208 kWh  524 €  505 € 19 €
Dépensier (+30%) 4170 kWh  656 €  631 € 25 €
En savoir plus tarif réglementé Fiche offre Classique

Prix EDF (Tarif Bleu) et Direct Energie (offre Classique) en vigueur au 2ème semestre 2017, puissance 6 kVA, option Base, €TTC

La consommation de quelques appareils électriques

Certains appareils sont très énergivores, comme les congélateurs (550 kWh/an de consommation moyenne) ou les réfrigérateurs (450 kWh/an), d’autres le sont beaucoup moins comme les lave-linge (moins de 200 kWh/an de consommation moyenne d’électricité) ou les fours à micro-ondes (moins de 40 kWh d’électricité consommés en un an).

La consommation moyenne d’électricité du matériel audiovisuel et informatique varie beaucoup d’un équipement à un autre : certains peuvent s’avérer plutôt énergivores : un écran plasma consomme environ 400 kWh d’électricité par an, et un ordinateur de bureau un peu moins de 300. D’autres au contraire sont très économes : un ordinateur portable consomme moins de 60 kWh par an, un lecteur DVD a une consommation moyenne d’électricité d’un peu plus de 20 kWh/an.

L’éclairage, enfin, représente une consommation moyenne d’électricité annuelle de 325 à 450 kWh/an en France. La consommation moyenne d’électricité pour l’éclairage dépend des habitudes de consommation d’une part, et des ampoules choisies : les ampoules basse consommation sont beaucoup moins gourmandes en électricité que les ampoules classiques (une ampoule basse consommation de 11 watts procure le même éclairage qu’une ampoule traditionnelle de 60 watts).

Qu’est-ce que cela implique pour votre facture électrique ? Une ampoule de 60 watts allumée pendant une heure consomme 60 Wattheures. Allumée pendant 17 heures, elle consommera environ 1 000 wattheures soit 1 kilowattheure (1kWh). L’ampoule basse tension correspondante (11 watts) devra rester allumer 90 heures pour arriver cette même consommation de 1 kWh. Le choix de vos ampoules affecte donc dans des proportions impressionnantes votre consommation d’électricité pour la lumière.

Électricité moins chère ? Jusqu'à 200€/an d'économies en comparant les prix09 73 72 25 00 (Selectra, lundi-vendredi 7h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel gratuit Annonce

Mis à jour le