Comment optimiser sa consommation d’énergie dans un studio de 20 m2

La dépense d’énergie est au cœur de la problématique de gestion du budget chez les Français. Et ce, quelle que soit la surface du logement. Pourtant, pas besoin d’habiter dans une maison de 150 m2 pour espérer pouvoir réduire drastiquement sa consommation. Même dans un 20 m2, certaines mesures peuvent s’avérer être plus qu efficaces.

Répartition de la dépense d’énergie selon le poste de consommation

Pour comprendre comment optimiser son budget et réduire la facture d’électricité de son studio de 20 m2, il faut tout d’abord analyser sa consommation.

Se chauffer, oui mais intelligemment

Le chauffage individuel représente habituellement près de 62,1 % du budget énergie d’un foyer.

On peut penser, à tort, que chauffer une petite surface de 20 m2, même généreusement, reste accessible financièrement. Pourtant, un studio est parfois équipé de 2 ou 3 radiateurs et selon la qualité de son isolation thermique peut vite se montrer énergivore.

Par principe, un logement ancien est presque toujours moins bien isolé qu’un logement neuf. Et la déperdition d’énergie est fatale quant à la consommation générale. Si quelques travaux d’isolation effectués par un professionnel peuvent endiguer le gaspillage d’électricité, quelques réflexes simples réduisent drastiquement les factures :

  • Éteindre le chauffage durant les absences ;
  • Adopter un thermostat raisonnable ou opter pour le gaz naturel.

Aussi, pour les bricoleurs, une des astuces pour réduire la déperdition d'énergie consiste à poser un film thermo-rétractable sur des vitres de simple vitrage.

L’électricité spécifique, une question de bon sens

Deuxième poste de consommation énergivore : l’électricité spécifique qui représente près du quart de la consommation d’un foyer.

Derrière ce terme un peu barbare se cachent les appareils qui ne fonctionnent qu’à l’aide de l’électricité :

  • Télévision ;
  • Ordinateur ;
  • Lave-vaisselle ;
  • Lave-linge ;
  • Réfrigérateurs ;

Difficile donc, de s’en passer. Pourtant, il est possible de faire quelques économies en adaptant ses habitudes de consommation : faire des lessives à heures creuses, éviter de mettre la télévision en fond et ne pas lancer le lave-vaisselle lorsqu’il y a trois assiettes à laver ! Sans oublier de dégivrer régulièrement le réfrigérateur ou congélateur de son studio. En effet, chaque demi-centimètre de givre mène à une augmentation de 30 % d’énergie consommée pour maintenir une température de réfrigération acceptable.

Bien utiliser l’eau chaude

Dernier poste et pas des moindres, l’eau chaude qui représente 12 % de la consommation d’énergie. Impossible de s’en passer !

En effet, l’eau chaude favorise les réactions physico-chimiques et permet de mieux laver que l’eau froide. Pourtant, quelques astuces simples permettent de faire des économies.

Par exemple équiper son studio de mitigeurs ou de robinets thermostatiques sans négliger d’investir dans de l'électroménager peu gourmand en énergie. Certains modèles récents sont équipés d’une touche « éco ».

Autre bonne résolution : la question de l’entretien de son logement. Le calcaire et les fuites d’eau peuvent considérablement augmenter la consommation d’énergie. D’où l’intérêt de faire contrôler régulièrement son installation.

Il est possible de recruter sur des plateformes en ligne des électriciens ou des plombiers qui peuvent rapidement procéder à l’inspection du logement. Enfin, les bonnes habitudes sont aussi bénéfiques quant à la réduction de sa facture d’énergie : couper l’eau lors du moussage, prendre des douches plus fraîches en été, etc.

Choisir un fournisseur d’énergie adapté à son logement

C’est en juillet 2007 que le marché de l’électricité et du gaz s’est libéralisé en s’ouvrant à la concurrence.

Depuis, les particuliers peuvent librement et facilement changer de fournisseur – un simple coup de téléphone suffit – en choisissant une offre adaptée à leur consommation. Chaque formule est sans engagement et l’énergie fournie reste la même car la distribution de l’électricité est assurée par ENEDIS.

Certaines offres sont spécialement étudiées pour des studios qui n’ont qu’une faible consommation d’électricité mais qui optent pour un chauffage au gaz naturel. Étudier religieusement les comparatifs entre les différents fournisseurs est donc une étape indispensable dans l’économie sur sa facture d'électricité et ce, même pour un studio de 20 m2.

Électricité moins chère ? Jusqu'à 200€/an d'économies en comparant les prix09 73 72 25 00 (Selectra, lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel gratuit Annonce

Mis à jour le
 

Sur le même sujet :