Pompe à chaleur air-eau haute température : l'essentiel à savoir

Mis à jour le
minutes de lecture

Des questions sur les pompes à chaleur ?Pour faire des économies, changer ou entretenir sa pompe à chaleur, contactez un expert Selectra au :
☎️ 09 71 07 88 47
Rappel immédiat et gratuit

La pompe à chaleur air-eau à haute température fait partie des systèmes de chauffage les plus performants et écologiques. Elle produit une importante quantité de chaleur, pour une consommation électrique limitée, grâce à son fonctionnement aux énergies renouvelables. De plus, son installation est éligible aux aides de l'État pour la rénovation énergétique. Point sur le fonctionnement d'une pompe à chaleur air-eau à haute température, ses avantages et inconvénients ainsi que son prix.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur air-eau haute température ?

La pompe à chaleur air-eau (pac air-eau) à haute température est un type de pompe à chaleur air-eau ayant pour particularité de chauffer l'eau du circuit de chauffage à 65 °C, contre 45 °C pour les PAC air-eau à basse température. À savoir qu'il existe aussi des modèles à très haute température pouvant élever la température de l'eau jusqu'à 80 °C.

En ce qui concerne son mode de fonctionnement, ce modèle de pompe à chaleur fonctionne exactement comme une PAC air-eau classique, c'est-à-dire qu'elle capte les calories contenues dans l'air extérieur, pour les restituer à l'intérieur du logement afin de le chauffer. Pour que ce cycle soit possible, la PAC est composée de quatre composants essentiels :

  1. Un évaporateur se charge de capter les calories contenues dans l'air ambiant et fait augmenter la température du fluide frigorigène, qui s'évapore et se transforme en gaz ;
  2. Ce gaz passe dans un compresseur, qui va augmenter sa température et sa pression ;
  3. Un condenseur va transmettre l'énergie thermique à l'intérieur du logement, puis permet au fluide de reprendre sa forme initiale ;
  4. Grâce au détendeur, le fluide reprend sa pression et sa température initiales, afin que le cycle puisse recommencer.

Avantages et inconvénients de la pompe à chaleur air-eau haute température

  1. Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur air-eau haute température ?
  2. Quels sont les inconvénients d’une pompe à chaleur air-eau haute température ?

Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur air-eau haute température ?

La pompe à chaleur air-eau à haute température présente de nombreux avantages et fait partie des systèmes de chauffage les plus indiqués dans le cadre d'une rénovation :

  • C'est un système de chauffage qui utilise une énergie renouvelable (l'air). La consommation d'électricité d'une pompe à chaleur est donc très faible ;
  • Selon le modèle de l'appareil et les habitudes de consommation du ménage, la pompe à chaleur air-eau à haute température peut faire réaliser jusqu'à 75 % d'économies de chauffage ;
  • La PAC air-eau à haute température est intéressante en rénovation, notamment pour remplacer les chaudières fioul, parce qu'elle est compatible avec la plupart des systèmes de chauffage existants ;
  • L'appareil est puissant et performant, et donc adapté à des régions aux hivers rigoureux ;
  • La PAC air-eau est éligible aux aides financières mises en place par l'État.

Quels sont les inconvénients d’une pompe à chaleur air-eau haute température ?

La pompe à chaleur air-eau à haute température présente toutefois quelques inconvénients :

  • Son unité extérieure, chargée de puiser l'air, est relativement encombrante et peut être bruyante, d'où une réglementation relative à l'installation des pac assez stricte ;
  • L'appareil implique un investissement de départ assez important ;
  • L'installation doit être réalisée par un professionnel RGE ;
  • L'appareil doit faire l'objet d'un entretien tous les deux ans par un chauffagiste professionnel, entraînant des coûts supplémentaires.

Quelle différence entre une pompe à chaleur haute température et basse température ?

La principale différence entre une pompe à chaleur à haute température et à basse température est la température à laquelle l'eau du circuit de chauffage est chauffée. Une pompe à chaleur air-eau à haute température peut élever la température de l'eau qui circule dans les radiateurs jusqu'à 65 °C, ce qui la rend plus adaptée à des climats rigoureux.

La pompe à chaleur air-eau à basse température, quant à elle, chauffe l'eau du circuit à entre 35 et 45 °C. Elle a pour avantage de consommer beaucoup moins d'énergie. Toutefois, elle peut se révéler insuffisante dans des régions où les hivers sont rudes. Le modèle à faible température est donc plus adapté aux maisons et constructions neuves pourvues d'une bonne isolation thermique et de radiateurs capables de fonctionner à basse température, ou d'un plancher chauffant.

Quand faut-il choisir une pompe à chaleur air-eau haute température ?

  1. Quand l’isolation thermique est mauvaise
  2. Dans les régions où il fait très froid l’hiver

Quand l’isolation thermique est mauvaise

Une bonne isolation est indispensable pour que le logement puisse retenir la chaleur diffusée à l'intérieur et pour garantir un bon confort thermique. Cependant, dans un logement ancien ou mal isolé, une pompe à chaleur air-eau à haute température peut être une bonne solution, car elle disposera d'une puissance suffisante pour le chauffer correctement.

À contrario, une pompe à chaleur à basse température nécessiterait un chauffage d'appoint pour couvrir l'ensemble des besoins en chauffage d'un logement où l'isolation est mauvaise.

Dans les régions où il fait très froid l’hiver

Comme mentionné plus haut, la pompe à chaleur air-eau à haute température est préconisée dans des régions où les hivers sont rigoureux. En effet, le système est capable de fonctionner et de conserver sa performance même avec -20 °C en extérieur.

À l'inverse, la performance d'une pompe à chaleur à basse température baisse drastiquement lorsque les températures sont négatives (généralement lorsqu'elles descendent les -7 °C).

Des questions sur les pompes à chaleur ?Pour faire des économies, changer ou entretenir sa pompe à chaleur, contactez un expert Selectra au :
☎️ 09 71 07 88 47
Rappel immédiat et gratuit

Questions fréquemment posées

La pompe à chaleur haute température peut-elle aussi servir de climatisation ?

Il existe effectivement des pompes à chaleur à haute température réversibles. Dans ce cas, l'appareil peut assurer le chauffage en hiver et la climatisation en été, tout en garantissant des économies d'énergie considérables aux utilisateurs.

Quel est le prix d’une PAC air-eau à haute température ?

Le prix d'une pompe à chaleur air-eau à haute température peut varier du simple au double. En moyenne, le prix d'achat et d'installation de l'appareil est compris entre 9 000 et 18 000 € (selon les tarifs constatés sur les sites de différents artisans). Celui-ci varie en fait fortement selon de nombreux facteurs :

  • La performance de l'appareil, qui se mesure par son COP (coefficient de performance). Celui-ci correspond au rapport entre l'énergie consommée et celle produite. Ainsi,par exemple, une pompe à chaleur avec un COP de 4 produit 4 kWh d'énergie thermique pour 1 kWh d'électricité consommé. Plus le COP est élevé, plus l'appareil est performant et par conséquent, plus cher ;
  • Les fonctions : chauffage, fourniture d'eau chaude sanitaire et / ou climatisation ;
  • La marque : évidemment, il existe des marques plus chères que d'autres en raison de leur réputation, de la résistance de matériels qu'elles utilisent, etc. ;
  • La puissance de l'appareil, qui doit être définie en fonction de la surface du logement, etc.
💡 La pompe à chaleur air-eau éligible aux aides ?

Si la pompe à chaleur air-eau à haute température coûte cher à l'achat, il faut savoir qu'elle est éligible à différentes aides de l'État pour la rénovation énergétique, lorsque le rendement énergétique de l'appareil est supérieur ou égal à 111 % :

  • MaPrimeRénov : une aide versée par l'Anah, dont le montant varie en fonction des ressources du ménage. Pour une pompe à chaleur, le montant peut aller jusqu'à 4 000 € pour les ménages les plus modestes ;
  • La prime énergie : elle est octroyée par les fournisseurs d'énergie dans le cadre des Certificats d'économies d'énergie. Elle est attribuée pour le remplacement d'une chaudière fioul ou gaz par un appareil plus performant comme une pompe à chaleur ;
  • L'éco-PTZ : un prêt à taux nul attribué pour des travaux de rénovation énergétique, pour une enveloppe maximale de 50 000 € ;
  • La TVA réduite : la TVA passe de 20 % à 5,5 % pour l'installation d'un équipement de production d'énergie alimenté par une énergie renouvelable.

L’entretien d’une PAC haute température est-il obligatoire ?

La pompe à chaleur air-eau est soumise à un entretien obligatoire depuis la parution du décret n° 2020-912 relatif à l'inspection et à l'entretien des chaudières, des sytèmes de chauffage et des sytèmes de climatisation. Selon la réglementation, une pompe à chaleur d'entre 4 et 70 kW doit être entretenue par un chauffagiste professionnel une fois tous les deux ans (pour les pompes à chaleur de plus de 70 kW, l'entretien doit se faire tous les 5 ans).

Si l'appareil contient un fluide frigorigène d'une quantité supérieure à 2 kg, l'entretien doit se faire tous les ans.