Logo Selectra

Fournisseurs-électricité

Votre facture d'énergie s'allège

Déménagement : 09 87 67 54 75

Pour ouvrir immédiatement un contrat électricité et/ou gaz et faire des économies sur vos factures d'énergie, vous pouvez contacter Web Energie au 09 87 67 54 75ou demander à vous faire rappeler gratuitement.

Bloquer son compteur EDF

Nous profitons de la hausse du prix de l'électricité en France pour faire un point sur les risques et l'intérêt de la fraude au compteur électrique. On entendra par fraude au compteur électrique (ou compteur EDF) toute tentative de minimiser artificiellement la consommation d'électricité comptabilisée par le compteur EDF.

Bloquer un compteur mécanique d'EDF

Bloquer son compteur EDF

De nombreuses techniques existent pour bloquer un compteur EDF mécanique:

  • Atteindre la roue crantée et l'immobiliser avec un morceau de plastique ou de bois. La roue ne peut donc plus tourner. Cette technique se rencontre fréquemment. Elle se double généralement d'un collage habile pour maintenir en place la vitre du compteur mécanique EDF.
  • Ralentir la roue crantée du compteur mécanique EDF. Pour cela, les techniques de fraude principales sont l'aimant qui, positionné à proximité de la roue, peut en ralentir la course, ou une feuille de papier.

Ces techniques sont évidemment interdites. Mais le fraudeur notera cependant qu'EDF n'a pas le droit de couper l'électricité en hiver. Par ailleurs, la fraude peut coûter très cher. Il vaut mieux négocier le paiement de ses factures EDF en cas de difficultés financières, plutôt que de s'attaquer au matériel de comptage d'ERDF.

Bloquer un compteur électronique EDF

Les compteurs électroniques sont de plus en plus répandus. Ils coupent court à toute tentative de bloquer son compteur électronique avec le système D.

La loi sur la fraude au compteur électrique

Quel que soit votre fournisseur, l'électricité que vous volez en bloquant un compteur d'électricité est volée à ERDF. Cette entreprise est responsable de la distribution d'électricité. La comptabilité d'ERDF inclut des pertes naturelles (effet joule et perte d'électricité), mais aussi des pertes criminelles. Il est en effet fréquent de voir des installations pirates sur le réseau de distribution d'électricité en France. Toutefois, la fraude au compteur est d'un type particulier, car elle émane d'un abonné. Son coût repose sur la collectivité et sur les actionnaires d'EDF, maison-mère d'ERDF. Le premier actionnaire d'EDF est l'Etat.

Si une fraude est constatée par un agent assermenté d'ERDF, votre fournisseur d'électricité vous fera parvenir une facture de régularisation, qui peut être très élevée. La facture comprendra le recouvrement des consommations impayées, plus des frais de constat de fraude par ERDF (environs 400€). Le redressement est effectué par le service Pertes Non Techniques (PNT) d'ERDF, pour lequel un compteur non scellé, ou scellé sans le logo EDF, ou encore des vis d'excitation desserrées sont un signe de fraude manifeste. Même si vous n'êtes pas à l'origine de la fraude, vous êtes susceptibles de faire l'objet d'une procédure de recouvrement car vous en avez bénéficié.

Le point de livraison (PDL) d'électricité est mis en situation de fraude à partir du constat de la fraude, et ce jusqu'au paiement par le client de l'ensemble des factures liées à la fraude. De ce fait, aucun changement de fournisseur sera réalisable pendant cette période. Si le client accusé de fraude ne répond pas aux courriers d'ERDF ou refuse de payer les sommes dues, Le gestionnaire du reseau pourra faire déposer le compteur électrique pour éviter d'autres consommations impayées. Une plainte pourra être déposée auprès du procureur de la république pour vol d'électricité. La peine maximal encourue est de 3 ans d'emprisonnement et 45000€ d'amende