Vous êtes ici

Station de transfert d'énergie par pompage (STEP)

L'électricité ne se stocke pas, tout surplus d'offre par rapport à la demande est donc perdu. En revanche, l'eau peut se stocker dans des bassins de retenue ou des lacs réservoirs, c'est la propriété qu'utilisent les stations de transfert d'énergie par pompage.

Les stations de transfert d'énergie par pompage sont particulièrement utiles pour équilibrer les réseaux de transport et de distribution d'électricité gérés en France par RTE et par ERDF. En effet, il s'agit d'un des rares moyens permettant de stocker de l'électricité, indirectement, sous forme de retenue d'eau. La nuit, les stations de transfert d'énergie par pompage se mettent en mode accumulation: elles consomment de l'électricité produite par d'autres centrales pour faire remonter l'eau de bassins inférieurs à des bassins supérieurs. En période de pointe, en revanche, la station de transfert d'énergie par pompage se met en mode production. Elle fonctionne alors comme une centrale hydroélectrique gravitaire.

Les stations de transfert d'énergie par pompage (STEP) consomment toutefois plus d'électricité pour pomper l'eau dans les bassins supérieurs qu'elles n'en retirent lors de la chute de l'eau. L'électricité consommée en mode accumulation se retrouve réinjectée au moment opportun dans les réseaux à hauteur de 70-80%. Cela n'empêche pas les stations de transfert d'énergie par pompage d'être rentables, lorsque la différence de prix de l'électricité entre les périodes creuses et les périodes de pointe sont importantes. Le modèle économique revient donc à acheter de l'électricité à son prix le plus bas, pour la revendre au prix le plus élevé, en acceptant un niveau de rendement énergétique inférieur à 100%.

L'intérêt des stations de transfert d'énergie par pompage dépend également du mix énergétique prévalant dans la production d'électricité locale. Si la production d'électricité est majoritairement assurée par des centrales au gaz très flexibles et capables de produire à la demande, les STEP présentent peu d'intérêt. En revanche, si la production d'électricité est majoritairement assurée par des sources de production d'électricité en base peu flexibles et peu modulables (nucléaire, hydroélectrique au fil de l'eau), comme c'est le cas en France, les STEP sont un excellent moyen d'utiliser des quantités d'électricité qui pourraient être perdues, au lieu d'être stockées sous forme de retenue d'eau.

Parmi les stations de transfert d'énergie par pompage françaises, on trouve les sites de la vallée de l'Eau d'Olle (le lac du Verney étant la retenue aval et le barrage de Grand'Maison la retenue amont) et du Lac Noir (dans les Vosges). Un projet porté par EDF sera également prochainement achevé dans la vallée de la Romanche.

Les principales STEP en France

La station de Revin Saint Nicolas

La station de Lac Noir

Le barrage de Grand'Maison

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus