Cop 25 : Des enjeux climatiques toujours plus importants

J'agis pour le climat, Je compense mes émissions de CO2 !Le réchauffement climatique est l'affaire de tous ! Pour compenser vos émissions de CO2 et participer à la transition énergétique 🌼, appelez le 01 86 26 63 87.
Rappel gratuit

Cop 25

La 25ème Conférence des Parties ou COP 25 se tiendra à Madrid, en Espagne du 2 au 13 décembre prochain avec pour objectif d’obtenir des principaux États signataires de renforcer leurs efforts dans la lutte contre le réchauffement climatique. Enjeux de cette COP 25, état des lieux et bilan depuis la dernière COP 24 et solutions proposées par les fournisseurs d’énergie pour amorcer la transition écologique.


La Cop 25 ne se déroule plus à Santiago du Chili mais à Madrid, EspagneLa COP25 se déroulera donc à Madrid du 2 au 13 décembre. La décision de changer le lieu de la COP 25 a été prise en raison de la crise sociale qui secoue le Chili actuellement (novembre 2019).

C’est quoi une COP ?

La Conférence des parties appelée également Conférence des États signataires est composée de tous les États membres de la conférence à l’origine des dernières grandes conventions internationales.

Son objectif principal est de vérifier chaque année la bonne application des objectifs définis dans les conventions précédemment adoptées.

Quelques dates clés à retenir :

  • 1979 : Date de la première conférence mondiale sur le climat. Un Programme de recherche climatologique mondial est lancé à Genève en Suisse sous la responsabilité de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et du Conseil international des unions scientifiques (CIUS) ;
  • 1988 : le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est créé par l’OMM et le PNUE pour procéder, à intervalles réguliers, à une évaluation de l’état des connaissances sur les changements climatiques ;
  • 1992 : Le premier Sommet de la Terre à Rio de Janeiro (Brésil) donnant lieu à la signature de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques ;
  • 1995 : La date de la toute première Conférence des Parties. La COP numéro 1 voit alors le jour à Berlin.

J'agis pour le climat, Je compense mes émissions de CO2 !Le réchauffement climatique est l'affaire de tous ! Pour compenser vos émissions de CO2 et participer à la transition énergétique 🌼, appelez le 01 86 26 63 87.
Rappel gratuit

Enjeux et bilans des dernières COP

La COP 21 et les accords de Paris

Avec pour ambition de fixer des objectifs contraignants permettant de limiter le réchauffement climatique. Les accords de Paris de la COP 21 mettent en place la limitation de la hausse des températures à un seuil maximal de 2 degrés.

Pour atteindre cet objectif, les économies, les modes de consommation et les industries doivent alors être remis en question. Une enveloppe de 100 milliards de dollars est également mise en place pour amorcer la transition environnementale des pays en voie de développement.

Retrait des Etats-Unis de l’accord de la COP 21Donald Trump annonce en juin 2017 le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris. L’explication donnée par le président américain est que les mesures prévues par le texte seraient néfastes pour l’économie de son pays. Le président Américain s’est également dit prêt à réintégrer le processus de négociation si un accord plus favorable était proposé aux USA.

Bilan de la COP 22 de Marrakech

196 parties adoptent « la proclamation de Marrakech ». La communauté internationale appelle à « un engagement politique maximal » en vue de lutter contre le réchauffement climatique.

Les avancées de la COP 23 à Bonn

La COP 23 a permis l’élaboration d’un plan d'action pour l'égalité des sexes ainsi que la création d'une plateforme de communication pour faciliter les échanges entre la communauté internationale et les peuples autochtones. Un groupe de travail met également en avant sécurité alimentaire mondiale afin de repenser le modèle destructeur de l’industrie alimentaire et accroitre la protection des petits agriculteurs.

Quelles ont été les conclusions de la dernière COP 24 ?

La COP 24 s’est tenue en décembre 2018 en Pologne dans la ville de Katowice. Les 196 pays réunis avaient pour objectif principal de s’accorder sur la mise en place concrète des règles à définir pour chaque pays dans le cadre de l’Accord de Paris.

Définir les règles d’application de l’Accord de Paris

L’enjeu principal de cette COP consistait à rendre l’Accord de Paris opérationnel pour ses 196 signataires. En négociations depuis plusieurs années, ce « mode d’emploi » avait entraîné de nombreuses négociations. Les États se sont finalement entendus sur un ensemble de règles regroupées dans 133 pages techniques.

Cependant, les ONG regrettent certains oublis concernant notamment :

  • Les droits humains ;
  • La souveraineté alimentaire ;
  • Ou encore l’égalité des genres.

J'agis pour le climat, Je compense mes émissions de CO2 !Le réchauffement climatique est l'affaire de tous ! Pour compenser vos émissions de CO2 et participer à la transition énergétique 🌼, appelez le 01 86 26 63 87.
Rappel gratuit

Renforcer les engagements de l’accord de Paris pris en 2015

L’Accord de Paris prévoyait de maintenir initialement la hausse des températures sous les 2°C. Cependant, les engagements actuels des Etats membres entraînent la planète sur une hausse supérieure à 3°C d’ici 2100. Il est donc prévu que les États puissent revoir leur copie à la hausse avant 2020.

Un rapport du GIEC délaissé

Certains pays pétroliers refusent encore de reconnaître l’exactitude du dernier rapport du GIEC (le groupe des experts sur l’évolution du climat) concernant la limitation des 1,5°C à ne pas dépasser. Bien que ce rapport ait été commandé par les Etats signataires eux-mêmes à l’occasion de la COP21, certains États refusent encore d’en reconnaître le contenu et les conclusions.

La question épineuse des financements des Fonds Verts

La promesse effectuée en 2009 lors de la conférence de Copenhague ciblait les pays du Nord afin que ces derniers transfèrent au Fonds Verts 100 milliards de dollars annuels d’ici 2020. À ce jour, l’Allemagne et la Norvège sont les seuls pays à s’être concrètement engagés à verser respectivement 1,5 milliard et 500 millions de dollars.

La mobilisation active des acteurs non-étatiques

Devant la lenteur et l’inefficacité relative des négociations dans le cadre des dernières COP, la société civile continue de s’organiser et de lancer de nouvelles actions.

De nombreux acteurs non-étatiques (ONG, villes, entreprises, industries, scientifiques et citoyens) ont démontré leur détermination à agir.

Quelques exemples de décisions prises dans le cadre de la lutte contre le réchauffement planétaire :

  • Des entreprises françaises rassemblées dans l’initiative Net Zero ont annoncé qu’elles visaient la neutralité carbone ;
  • 43 grands groupes de la mode et du luxe ont signé la Fashion Industry Charter for Climate Action afin de s’engager à baisser leurs émissions de GES dans l’ensemble de la chaîne de production ;
  • Le monde sportif se mobilise également pour effectuer également la transition écologique. Le CIO prend désormais en main le « Sports for Climate Action ». Des actions concrètes visant à lutter efficacement contre ces changements climatiques.

Quels sont les objectifs de la COP 25 ?

Détailler le rôle des océans dans le changement climatique actuel

La COP 25 aura lieu à Madrid, Espagne, du 2 au 13 décembre 2019. Au-delà de la volonté de revoir les engagements des pays d’ici 2020, cette 25e conférence de l'ONU ou « COP bleue » sur le climat mettra également l’accent sur les rôles et les services rendus par les océans dans la lutte contre le changement climatique.

Le groupe d’experts des Nations Unies sur le climat (GIEC) a en effet rendu public en septembre 2019, un rapport sur le rôle des Océans et de la Cryosphère.

Apporter des réponses aux mobilisations citoyennes

Rythmée par de nombreuses mobilisations citoyennes dans plusieurs grandes villes, l’année 2019 marque un tournant dans la lutte contre le réchauffement climatique.

De Paris à New-York, la jeunesse réclame désormais des actions concrètes à leurs dirigeants ainsi qu’une prise de responsabilité immédiate et à la hauteur de ces enjeux planétaires.

Revoir les engagements des États à la hausse

Chaque année, les participants de la COP se réunissent pour revoir et évaluer les mesures à mettre en place dans la lutte contre le réchauffement planétaire. L’objectif de cette COP est de rendre ces engagements encore plus contraignants et ambitieux.

Quels sont les grands enjeux de la COP 25 ?

Les scientifiques et la jeunesse mondiale s’évertuent à démontrer aux autorités les conséquences désastreuses sur l’environnement de la hausse des émissions de gaz à effet de serre.

De nombreux signes actuels démontrent que le changement climatique est en marche. La température globale a d’ailleurs déjà augmenté de 1 °C en comparaison avec l'ère pré-industrielle. Afin d’en limiter les conséquences, le réchauffement de la planète doit absolument être contenu sous la barre des 2 °C d’ici 2100.

Afin d’atteindre cet objectif, les émissions mondiales de gaz à effet de serre devraient en théorie atteindre un maximum autour de 2020, pour diminuer drastiquement de 50% d’ici à 2045 et tomber finalement à zéro autour de 2075.

Selon le dernier rapport du programme environnemental des Nations unies (le PNU), si chaque pays signataire respectait leurs engagements actuels, le réchauffement planétaire moyen se situerait davantage entre 2,7°C et 3,2°C.

Face à cette urgence climatique, l’objectif principal de cette COP est donc de convaincre les États à revoir drastiquement leurs engagements afin d’obtenir une feuille de route plus ambitieuse avant 2020.

J'agis pour le climat, Je compense mes émissions de CO2 !Le réchauffement climatique est l'affaire de tous ! Pour compenser vos émissions de CO2 et participer à la transition énergétique 🌼, appelez le 01 86 26 63 87.
Rappel gratuit

Comment se positionne la France en matière de réchauffement climatique ?

Les objectifs de la France en matière de réchauffement climatique

La France s’est ainsi engagée à limiter de 30% sa consommation d'énergie fossile et de 40% d'émission de Gaz à effet de serre pour 2030. Elle s'est également engagée à diminuer la production d'électricité nucléaire afin de ne représenter que 50% de la production totale d'énergie.

Que fait concrètement la France ?

Suivant les tendances des émissions de gaz à effet de serre dans l’hexagone, l’Observatoire Climat Énergie met en exergue le fait que la France ne respecte actuellement pas ses objectifs de réduction d’émissions de carbone dans les secteurs des transports et des bâtiments.

La Norvège, le Monténégro et la Macédoine sont les seuls pays européens à avoir clairement pris des engagements de politique nationale afin de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Des fournisseurs alternatifs engagés dans la transition énergétique

Afin de contribuer à la transition énergétique, les particuliers et les professionnels ont la possibilité de souscrire un contrat d’énergie (électricité et/ou gaz) avec un fournisseur d’énergie verte.

Exemples de fournisseurs responsables engagés dans la transition énergétique
Fournisseurs Offre Politique
Ilek
Ilek
09 87 67 52 32
Rappel gratuit
jusqu'à 15% de réduction sur le prix HT du kWh par rapport aux tarif réglementé de vente du fournisseur historique EDF
  • Commercialisation d'une électricité verte provenant de source hydroélectrique et de producteurs français ;
  • Commercialisation de biogaz provenant de producteur français ;
  • Élu meilleur fournisseur vert premium par Greenpeace.
Logo Planète Oui
Planète Oui
09 87 67 55 21
Rappel gratuit
Jusqu'à 20% de réduction sur l'abonnement
  • Commercialisation d'une électricité verte provenant de centrales hydrauliques ;
  • Label garantie d'origine.
ekWateur
Ekwateur
09 87 67 16 74
Rappel gratuit
Prix indexé sur le marché du gros. Les tarifs sont toutefois inférieurs aux fournisseurs historiques EDF et ENGIE.
  • Fournisseur commercialisant plusieurs énergies :
    gaz, bois, électricité d'origines renouvelables;
  • Offre d'auto-consommation.
enerccop
Enerccop
09 70 68 07 65
Pas de réduction sur le prix du tarif réglementé EDF
  • Fournisseur vert premium, il travaille directement avec les producteurs français ;
  • Fournisseur collaboratif, sur ses 80 000 clients, 40 000 sont sociétaires.

Électricité moins chère ? Jusqu'à 200€/an d'économies en comparant les prix09 73 72 25 00 (Selectra, lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Rappel gratuit Annonce

Mis à jour le