Isolation sous-toiture : méthodes, astuces, prix

Réduisez votre facture d'électricité et de gazPour faire des économies, changez de fournisseur en contactant un conseiller Selectra au :
☎️ 09 73 72 25 00
Rappel immédiat et gratuit

Profitez de --% de réduction sur le prix de votre électricitéAvec Mega Energie, profitez d'une remise sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementé d'EDF.
Souscrire en ligne - Rappel gratuit

Le toit représente la plus grande source de perte de chaleur dans une maison. Selon l'Ademe, environ 30 % des déperditions de chaleur se situent en effet au niveau du toit. L'isolation sous toiture est une excellente solution pour réduire ses factures de chauffage et améliorer la performance énergétique de son logement. Comment se déroulent les travaux et quels coûts prévoir ?


Qu'est-ce que l'isolation sous-toiture ?

isolation sous toiture

Par définition, l'isolation sous toiture consiste en la pose d'un isolant sous la toiture d'une habitation, ou plus précisément sous la couverture du toit, pour éviter que la chaleur ne s'y échappe. On parle aussi d'isolation de toiture par l'intérieur.

  1. Quelle différence entre isolation sous toiture et isolation des rampants ?
  2. Quels sont les avantages et inconvénients de ce type d'isolation ?

Quelle différence entre isolation sous toiture et isolation des rampants ?

Pour réellement comprendre le principe de l'isolation thermique sous toiture, il faut comprendre la différence avec une isolation des rampants. En fait, l'isolation sous toiture concerne la pose d'un isolant sous la couverture du toit, entre les chevrons de la charpente. On désigne toutefois par rampants la partie inclinée du toit. Ainsi, on parle d'isolation par rampants lorsqu'il s'agit d'isoler un toit en pente. C'est aussi un terme utilisé lorsqu'on isole des combles aménagés, où la pente du toit doit être largement supérieure à 30° et la hauteur sous plafond supérieure à 1,80 m.

Comme le toit est accessible dans le cas de l'isolation des rampants, celle-ci est souvent moins onéreuse et plus simple à mettre en place. L'isolation sous-toiture, quant à elle, nécessite des travaux plus laborieux. En rénovation, lorsque la toiture n'est pas accessible, le seul moyen d'installer un écran de sous toiture est de passer par l'extérieur, et donc de déposer totalement la couverture.

En d'autres mots, l'isolation sous toiture et l'isolation des rampants sont deux techniques similaires d'isolation de toiture par l'intérieur. Leur seule différence se trouve sur les caractéristiques et la configuration du toit.

Quels sont les avantages et inconvénients de ce type d'isolation ?

Comme la toiture est la plus grande source de déperditions de chaleur dans une maison, l'isolation sous toiture est à réaliser en priorité. Ce type d'isolation présente de très nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients qu'il faut considérer avec attention :

  • L'isolation sous-toiture permet de réaliser jusqu'à 30 % d'économies sur les factures de chauffage ;
  • Vous bénéficiez d'un meilleur confort thermique en été comme en hiver ;
  • Les travaux sont éligibles aux aides de l'État pour la rénovation énergétique ;
  • L'isolation sous-toiture permet également de lutter contre l'humidité dans la maison ;
  • L'isolation sous-toiture nécessite un investissement important ;
  • En fonction de l'épaisseur de l'isolant posé, l'isolation sous-toiture entraîne une réduction de l'espace dans les combles (pour les combles aménagés) ;
  • En rénovation, l'isolation sous-toiture nécessite la dépose totale de la couverture du toit ;
  • Dans une maison ancienne, il peut être nécessaire de réaliser un examen minutieux de la charpente qui peut entraîner un coût supplémentaire (analyse de l'état du bois, recherche de traces de moisissures, etc.).

Comment faire une bonne isolation sous toiture ?

  1. Les différentes méthodes
  2. Comment trouver un professionnel pour ses travaux d'isolation ?

Les différentes méthodes

Comme tous les travaux d'isolation, il existe différentes méthodes d'isolation sous-toiture utilisables. La technique la plus utilisée aujourd'hui est la pose de panneaux souples ou semi-rigides directement sous la toiture. L'installateur peut choisir de poser une seule couche d'isolant ou deux couches de densité différente pour une meilleure performance.

Isolation simple couche

Cette technique consiste à poser un panneau ou un rouleau d'isolant semi-rigide entre les chevrons de façon transversale. L'épaisseur de l'isolant doit être identique à la hauteur des chevrons. C'est la méthode la plus simple et la moins onéreuse.

Si la toiture n'a pas d'écran de sous-toiture HPV, il faut laisser une lame d'air de 2 cm minimum entre la face supérieure de l'isolant et la sous face des liteaux

Avantages et inconvénients d'une isolation sous-toiture par simple couche
Avantages Inconvénients
  • Technique plus simple et plus rapide ;
  • Des travaux moins onéreux.
  • Performance insuffisante pour répondre à la réglementation RT2012 ;
  • Ne répond pas aux critères techniques pour bénéficier des aides.

Isolation double couche

L'isolation double couche est plus chère, mais beaucoup plus performante. Avec la nouvelle réglementation thermique RT2012, c'est l'isolation double couche qui est préconisée. C'est donc la technique recommandée pour pouvoir bénéficier des aides de l'État pour la rénovation énergétique, car elle garantit de meilleurs résultats et permet d'atteindre les performances thermiques imposées par la réglementation.

Ici, on pose une première couche d'isolant de la manière décrite ci-dessus. Ensuite, il faut poser des suspentes qui vont maintenir en place la seconde couche d'isolant, à placer perpendiculairement à la première.

Avantages et inconvénients d'une isolation sous-toiture par double couche
Avantages Inconvénients
  • Beaucoup plus performante ;
  • Éligible aux aides de l'Etat.
  • Beaucoup plus chère à mettre en place ;
  • Nécessite des travaux longs et laborieux.

Comment trouver un professionnel pour ses travaux d'isolation ?

L'isolation sous-toiture nécessite l'intervention d'un professionnel. Pour garantir des travaux aux normes, il est important de choisir un professionnel de l'isolation qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Cette qualification garantit que l'entreprise que vous avez choisie est inscrite dans le Registre du Commerce et des Sociétés ou au Répertoire des Métiers, et qu'elle dispose des assurances couvrant sa responsabilité. Il faut aussi savoir que recourir à un professionnel RGE est un critère obligatoire pour bénéficier des aides de financement pour la rénovation énergétique.

Pour trouver un artisan certifié RGE, vous pouvez consulter l'annuaire officiel de France Rénov', qui vous permet de trouver une liste des entreprises à proximité de chez vous et de vérifier leurs qualifications (RGE, Qualibat, etc.). Il est également conseillé de demander plusieurs devis, afin de comparer les tarifs et services proposés par chaque artisan.

Quel isolant privilégier pour isoler sous toiture ?

En règle générale, tous les isolants souples ou semi-rigides peuvent être utilisés pour une isolation sous-toiture. La laine de roche et la laine de verre sont toutefois les plus couramment utilisées en raison de leur performance thermique élevée.

Les isolants disponibles pour une isolation sous-toiture
Isolant Avantages Inconvénients Prix par m2
(Pour une épaisseur de 100mm)
Laine de roche
  • Très bon isolant thermique
  • Aussi idéale pour une isolation phonique
  • Bon rapport qualité / prix
  • Se tasse avec le temps
  • Doit être remplacée tous les 10-15 ans
10 - 15 €
Laine de verre
  • Bonne performance thermique
  • Incombustible
  • Bon rapport qualité / prix
  • Se tasse avec le temps
  • Ne supporte pas bien l'humidité
  • Peu adapté pour une isolation phonique
7 à 10 €
Laine de bois
  • Isolant écologique
  • Résistant aux insectes et rongeurs
  • Bon isolant thermique et phonique
  • Inflammable
  • Ne supporte pas bien l'humidité
  • Prix élevé
20 à 50 €
Ouate de cellulose
  • Bon déphasage thermique (10 heures)
  • Bon isolant thermique et phonique
  • Se tasse avec le temps
  • Ne supporte pas bien l'humidité
5 à 20 €
Polystyrène extrudé
  • Bonne performance thermique
  • Faible épaisseur
  • Résistant à l'humidité
  • Inflammable
  • Peu adapté pour une isolation phonique
  • Pas écologique
10 à 15 €

Quelle épaisseur pour l'isolant sous toiture ? Qu'importe l'isolant choisi, il faut tenir compte de son épaisseur. L'objectif est d'atteindre une résistance thermique totale de R = 8m².K/W (2,4 à 2,08 m² K./W pour une épaisseur de 10 cm) - seuils imposés par la réglementation. Ainsi, plus l'isolant est épais, plus il est performant. C'est aussi la raison pour laquelle la laine de roche est préconisée. Cet isolant offre une très bonne performance, même à faible épaisseur.

isolation sous toiture prix

Quel est le prix moyen pour isoler sous toiture ?

Le coût à prévoir pour réaliser une isolation sous-toiture dépend de trois principaux facteurs :

  • Le type d'isolant choisi ;
  • La méthode d'isolation ;
  • Les tarifs de l'entreprise.

Le prix peut donc varier considérablement, mais la fourchette de prix moyen peut aller de 30 à 80 € par mètre carré. Ce prix n'inclut pas les éventuels traitements et préparations de la charpente contre les moisissures, et autres examens.

Mis à jour le