Vous êtes ici

La Compagnie Nationale du Rhône

Devis d’électricité moins cher, appelez le 09 73 72 25 00 (service comparatif Selectra, du lundi au vendredi de 8H à 21H et le samedi de 9H à 18H) ou déposez une demande de rappel gratuit

La Compagnie Nationale du Rhône (CNR)

Logo Compagnie nationale du Rhone

La CNR est un producteur d'électricité français détenu à 49,97% par Electrabel (groupe GDF-Suez), à 33,20% par la Caisse des Dépôts et à 16,83% par les collectivités locales dont 5,38% détenues par le Conseil Général des Bouches du Rhône. Grâce à ses nombreuses installations de production hydroélectriques, la CNR est le deuxième producteur d'électricité sur le territoire français après EDF (qui exploite essentiellement des centrales nucléaires) et devant la SNET (spécialiste des centrales au charbon).

L'histoire de la Compagnie Nationale du Rhône

La CNR est constituée en 1933. Entrent à son capital la ville de Paris, les collectivités locales, la compagnie de chemin de fer Paris-Lyon-Marseille et des industriels de l'énergie. Le rôle assigné à la CNR est la construction et l'exploitation de barrages sur le Rhône pour la production d'électricité.La premier ouvrage de la CNR est le barrage de Génissiat construit en 1937. Suivront de nombreux barrages et centrales hydroélectriques, constituant le patrimoine actuel de la CNR.

En 1946, presque tout le secteur électrique français est nationalisé et regroupé au sein d'Electricité de France. La Compagnie Nationale du Rhône y échappe suite à l'action d'hommes politiques influents de l'époque qui obtiennent de repousser sa liquidation. Celle-ci n'a jamais eu lieu.Lors de l'ouverture du marché de l'électricité dans les années 2000, la CNR pérennise son indépendance à l'égard d'EDF et obtient de gérer seule ses unités de production d'électricité dont elle vend le produit aux fournisseurs d'électricité français.

Les barrages de la Compagnie Nationale du Rhône

La CNR exploite 19 barrages hydroélectriques:

  • le barrage de Génissiat, construit sur le Rhône en 1937 et inauguré en 1948. C'est le premier barrage hydroélectrique construit par la CNR sur le Rhône
  • le barrage de Seyssel, construit sur la commune de Seyssel, dans l'Ain. Il a pour rôle de réguler le Rhône en aval de Génissiat
  • le barrage de Motz, mis en service en 1980, pour alimenter la centrale de production d'électricité d'Anglefort
  • le barrage de Villebois qui fait partie de l'aménagement de Sault-Brénaz est une unité de production d'électricité d'une puissance de 45 MW
  • le barrage de Motz, sur le Fier
  • le barrage de Chautagne sur le Rhône
  • le barrage de Belley d'une puissance de 90 MW
  • le barrage de Brégnier-Cordon inclut une centrale hydroélectrique et se trouve sur le Rhône
  • le barrage de Pierre-Bénite dans le Rhône, achevé en 1966, développe une puissance de 80 MW
  • le barrage de Vaugris dans l'Isère sur le Rhône développe une puissance d'environ 72 MW
  • le barrage de Saint Pierre de Boeuf à Péage de Roussillon alimente la centrale hydroélectrique des Sablons
  • le barrage de retenue d'Arras à Saint Vallier en Ardèche
  • l'écluse et la centrale de Bourg-lès-Valence, construits en 1968 mais également 21 parcs éoliens et 4 parcs photovoltaïques.
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus