Vous êtes ici

Fournisseurs alternatifs

Infos - souscription avec un fournisseur alternatif ? 09 87 67 54 75 ou demandez un rappel gratuit. Selectra du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 9h à 18h


Qu'est-ce qu'un fournisseur alternatif ?

Dans le cadre de l'ouverture des marchés de l'énergie impulsée par l'Union européenne, tous les consommateurs particuliers et professionnels peuvent désormais librement choisir pour leur électricité et le gaz naturel. Il existe deux catégories de fournisseurs :

    Fournisseurs historiques   Fournisseurs alternatifs
Qui sont‑ils ?
Quelles offres proposent‑ils ?
  • Tarifs réglementés
  • Offre à prix fixes ou indexés
  • Autres offres de marché
  • Offre indexés sur les tarifs réglementés
  • Offres à prix fixes (sans augmentation de prix pendant la durée du contrat)
  • Autres offres de marché
Quels sont les avantages ?
  • Notoriété
  • Le choix de millions de Français
  • Des prix plus compétitifs (et parfois garantis toujours moins chers que les tarifs réglementés)
  • Des services clients parfois primés par des labels indépendants (exemple : Direct Energie elu service client de l'année 2015)

On remarquera qu'EDF est un fournisseur alternatif de gaz naturel, et que GDF Suez est désormais un fournisseur alternatif d'électricité. Le groupe EDF-GDF a disparu pour laisser la place à deux sociétés différentes et rivales, dont l'une est majoritairement privée (GDF Suez) alors que l'autre est restée à capitaux majoritairement publics (EDF).

Pour obtenir le meilleur prix pour l'électricité et le gaz, certains consommateurs s'inscrivent à des opérations d'achat groupés sur des sites spécialisés. Ces sites recueillent les préinscriptions de centaines de consommateurs avant de négocier auprès des fournisseurs alternatifs des tarifs de groupe spécifiques.

Qui sont les fournisseurs alternatifs compétitifs ?

Nos choix de fournisseurs alternatifs par énergie
Energie Fournisseur Caractéristiques Plus d'info
Electricité + Gaz Direct Energie

- % sur le prix HT du kWh par rapport aux tarifs réglementés
Remise garantie année après année
Elu service client de l'année 2015

09 87 67 18 76
me faire rappeler
Electricité seule Happ-e électricité - % sur le prix HT du kWh par rapport aux tarifs réglementés (sous conditions)
Remise garantie 2 ans
Offre 100% online
09 75 18 65 41
me faire rappeler
Gaz seul Eni - % sur le prix HT du kWh par rapport aux tarifs réglementés à la souscription
Prix fixes   ans, mais révisables à la baisse à date anniversaire du contrat
09 87 67 18 33
me faire rappeler

Le métier de fournisseur

Le fournisseur intervient en aval de la chaîne de valeur de l'énergie. Son métier consiste simplement à acheter (ou produire) et à vendre de l'énergie au client final.

La différence avec les gestionnaires de réseaux

Les gestionnaires des réseaux de transport (RTE pour l'électricité, GRTgaz pour le gaz) et de distribution (ERDF pour l'électricité, GRDF pour le gaz) restent en situation de monopole pour tout ce qui concerne l'acheminement de l'électricité et les compteurs (raccordement, relèves de compteur, mise en service etc…). Au sein des prix pratiqués par les fournisseurs d'énergie, une partie correspond aux coûts d'acheminement de l'énergie et est reversée au gestionnaire de réseau. De même, une partie correspond à des taxes ou contributions, et est reversée aux organismes bénéficiaires.

Comment font les fournisseurs alternatifs pour proposer un prix du gaz moins cher ?

Prix du gaz avec les fournisseurs alternatifs

Pour le gaz, les fournisseurs alternatifs trouvent sur les marchés de gros des prix du gaz durablement bas, en raison de l'abondance de l'offre (développement rapide de la production de gaz de schiste aux Etats-Unis) et de la faiblesse de la demande (croissance économique mondiale ralentie). Certains fournisseurs alternatifs de gaz naturel comme eni sont également de grands producteurs mondiaux de gaz naturel, et peuvent proposer des conditions de prix ultra-compétitives indépendamment des évolutions de marché.

Comment font les fournisseurs alternatifs pour proposer de l'électricité moins chère ?

Prix de l'électricité avec les fournisseurs alternatifs

Pour l'électricité, les fournisseurs alternatifs achètent majoritairement leur électricité à EDF selon les principes de l'ARENH (Accès Règlementé à l'Electricité Nucléaire Historique), définis dans la loi NOME (Nouvelle Organisation des Marchés de l'Electricité). En résumé, EDF est contraint de céder une partie de sa production nucléaire à ses concurrents à un prix raisonnable reflétant ses coûts de production (42€ par MWh) et dans des proportions ne pouvant excéder un quart de la production totale du parc nucléaire historique d'EDF. La rente nucléaire du temps du monopole public est ainsi partagée entre EDF et les fournisseurs alternatifs d'électricité.

Par ailleurs, certains fournisseurs développent des capacités propres de production d'électricité, comme le groupe Direct Energie (centrales thermiques, énergies renouvelables, hydroélectricité).

Rentabilité des fournisseurs alternatifs

En-dehors de Direct Energie, il n'existe pas de fournisseur alternatif d'électricité et de gaz côté sur les marchés boursiers, et l'accès à l'information sur les comptes de ces sociétés est difficile. On sait toutefois que les fournisseurs alternatifs parviennent à dégager des marges sur le gaz naturel, grâce à des conditions d'approvisionnement favorables sur les marchés de gros. Au contraire, l'électricité est un marché plus difficile, avec des marges commerciales très faibles, laissant peu de marge de manœuvre pour le paiement des coûts de structure des fournisseurs. Les tarifs réglementés de l'électricité sont en effet très bas en comparaison de l'ARENH. La problématique des impayés, fréquents dans le secteur, vient compliquer un peu plus l'équation économique des fournisseurs d'énergie.

Qui sont les différents fournisseurs alternatifs d'énergie ?

Les fournisseurs historiques

Les deux fournisseurs historiques EDF et GDF Suez sont également des fournisseurs alternatifs de l'énergie qui n'est pas leur domaine d'activité traditionnel. EDF propose ainsi des offres de gaz naturel, et a réussi à convaincre près de 800 000 clients d'y souscrire (2013). GDF Suez a mené une offensive commerciale plus précoce encore, parvenant à acquérir 1,5 millions de clients dans l'électricité (2013), en mettant à disposition d'importants moyens marketing (campagnes emailing et mailing, publicités dans des canaux de communication variés). Certains clients ont accusé les fournisseurs historiques de pratiques commerciales ambigües ou peu transparentes dans leur effort de conquêtes de clients sur les deux énergies.

Direct Energie

Le grand fournisseur alternatif Direct Energie

Le groupe Direct Energie est en passe de réussir son ambition de représenter le troisième grand pôle énergétique français, aux côtés d'EDF et de GDF Suez. Comptant déjà plus d'1,3 millions de clients, dont une majorité dans l'électricité, le groupe est issu de la fusion de Poweo et de Direct Energie, achevée en 2012. Seule la marque commerciale Direct Energie a été conservée, synonyme de prix attractif et d'attention au client. Disposant d'une structure très efficace et bien plus légère que ses concurrents fournisseurs historiques, Direct Energie poursuit une stratégie visant à en faire un groupe intégré de l'énergie, présent de l'amont à l'aval de la chaîne de valeur, de la production à la fourniture d'énergie.

Les fournisseurs étrangers

eni

Les fournisseurs alternatifs étrangers investissent sur le marché français, apportant bien souvent des prix compétitifs. Dans le gaz naturel, le géant italien eni a racheté progressivement le fournisseur Altergaz avant de lui donner son nom. Lancées par des campagnes de communication de tout premier plan en 2012 et 2013, les offres eni doivent séduire 500 000 clients à l'horizon 2016. Elles sont appuyées par une force de commerciaux en porte-à-porte unique sur le marché français.

Lampiris

Lampiris est un autre fournisseur alternatif issu de l'étranger. De nationalité belge, Lampiris reste un très petit acteur aux côtés d'eni, mais ses offres de gaz naturel à prix attractif et son électricité 100% verte remportent un beau succès sur le marché français.

Les fournisseurs issus d'entreprises locales de distribution (ELD)

A l'occasion de la nationalisation des activités électriques dans l'ensemble EDF en 1946, certaines régies locales ayant opéré l'électrification de territoires précis sont parvenues à échapper au mouvement et à rester indépendantes. Elles ont depuis lors conservé le monopole de fait de la fourniture d'électricité sur leurs territoires respectifs, qui peuvent être assez étendus (ex : Gaz et Electricité Grenoble) ou très petits. On les appelle les entreprises locales de distribution (ELD).

Un grand nombre de ces ELD a vu dans l'ouverture des marchés de l'électricité l'occasion d'étendre leur clientèle en allant chasser sur les terres d'EDF. On retrouve ainsi dans les fournisseurs alternatifs Energem, filiale d'UEM (Usine d'Electricité de Metz) et Sélia (filiale de Seolis). D'autres ELD, moins téméraires, ont préféré se regrouper entre elles pour former un fournisseur alternatif commun actif sur le réseau ERDF : c'est le cas d'Alterna (une trentaine d'ELD : Sorégies, Sicap de Pithiviers, Energies Services Lannemezan, Régie de Saverdun, Sicae de l'Aisne…), et de Proxelia (SER Lassigny, Sicae de la Somme, Sicae Oise).

Si les ELD bénéficient de la concurrence en proposant leurs offres sur l'ensemble du territoire français, leurs territoires de desserte respectifs restent des ilots en situation de monopole effectif. En effet, la législation permet en théorie aux fournisseurs alternatifs de demander l'accès aux territoires de desserte des ELD pour y fournir leurs clients. Toutefois, deux obstacles majeurs s'y opposent :

  • chaque ELD dispose de ses propres systèmes d'informations et de ses propres règles d'utilisation du réseau. La complexité opérationnelle rend presque impossible la fourniture d'électricité au-delà du réseau ERDF, et les ELD ne se pressent pas pour harmoniser règles et outils ;
  • les fournisseurs alternatifs ont peur du pouvoir local des ELD, qui pourraient bien leur mettre des bâtons dans les roues s'il leur prenait l'idée d'acquérir des clients sur les prés carrés d'ELD. La rumeur rapporte ainsi les déboires de Poweo, qui avait à une époque tenté sa chance avec l'une des plus grandes ELD de France.

Les fournisseurs alternatifs verts

planète oui

Les fournisseurs 100% verts sont un autre type de fournisseur alternatif. Planète Oui, avec près de 15 000 clients, reste encore un petit fournisseur, mais connait une croissance rapide grâce à son offre particulièrement bon marché pour les petits consommateurs. Planète Oui a conservé une toute petite structure afin de proposer des prix plus compétitifs que les tarifs réglementés. Son emblématique PDG Nicolas Milko prend une part active aux grands débats sur l'électricité, se positionnant en défenseur de l'ouverture du marché et des énergies renouvelables.

Enercoop

Enfin, le fournisseur alternatif Enercoop propose un modèle à part. Société coopérative sans but lucratif, Enercoop propose à ses clients de devenir sociétaires, c'est-à-dire de prendre part aux décisions de la coopérative, aux côtés des producteurs auxquels Enercoop achète son électricité, aux côtés des salariés et des collectivités partenaires. Producteurs et consommateurs sont ainsi réunis dans une structure visant à favoriser l'essor des énergies renouvelables, dans une mouvance proche de celle de Greenpeace. L'électricité Enercoop est facturée au prix fort, le vrai prix à payer pour développer les énergies renouvelables.